vendredi 21 décembre 2007

Le brodeur de Huê, Kien Nguyen.

Indochine, 1916. Sur la Rivière des Parfums glisse une jonque écarlate. A bord, Ven, rêveuse, attend son promis. Et découvre, abasourdie, qu'il s'agit d'un garçon de sept ans. Servante plutôt que femme, mère plutôt qu'amante, Ven n'en épousera pas moins le tumultueux destin du jeune Dan. Elle le suivra dans le malheur, la fuite, l'esclavage. Elle l'accompagnera dans la rébellion, le long apprentissage qui fera de lui le plus grand brodeur de Huê. Elle le soutiendra, surtout, dans le seul amour vraiment interdit au maître en tapisserie qu'il sera devenu. Mais peut-on renouer les fils du temps ? L'art peut-il sauver du mal ? Et la passion guérir l'enfance ? Sur fond de lumières des tropiques et d'une flamboyante fresque coloniale, ce roman célèbre les forces de la vie.

Les costumes traditionnels brodés et colorés sur lesquels on insiste beaucoup, la dramaturgie (le dramatisme en mauvais québécois!) et la succession de personnages m'ont donné l'impression d'une pièce de théâtre plutôt que d'un roman. Au fil des pages les destins s'entrecroisent et se perdent sur plusieurs années (on perd de vue le brodeur pendant un bon bout de temps!). C'est sous le conseil d'une amie Vietnamienne que j'ai découvert cet auteur et je ne suis pas déçue. J'ai quelques fois eu le sentiment de lire un roman pour adolescent, mais dans l'ensemble l'histoire est touchante et intrigante... Une incursion dans la culture Vietnamienne qui ne nous est pas souvent donné de visiter (en littérature). Merci à Flo qui m'a offert ce livre... a long time ago!

2 commentaires:

Karine a dit...

Je suis tentée... ce thème est complètement nouveau pour moi et j'ai le goût de découvrir cette partie du monde en littérature!!!

Flo a dit...

Tu as tout à fait raison avec cette idée de théâtre. Je crois que c'est assez asiatique comme approche sans vouloir dire des bêtises. Comme toi, j'ai longtemps espéré après le fameux brodeur :)
Désolée de passer si peu souvent :(
J'espère que tu passes de bonnes fêtes et t'embrasse !