jeudi 15 mai 2008

Petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante, Annie L'Italien.

Depuis quelques années déjà, Anne semble s'être installée dans un joyeux célibat. Toutefois, malgré une vie bien chargé, partagée entre le boulot qui prend trop de place, les séances de magasinage thérapeutique et les 5 à 7 avec ses précieuses copines, cette jeune trentenaire n'as pas complètement écarté l'idée de rencontrer un homme pour qui elle acceptera de perdre un peu de sa liberté. Mais l'homme en question se fait attendre. Ses quatre grandes amies ont d'ailleurs diagnostiqué qu'il s'agissait là d'une conséquence directe de son excès d'orgueil, ce défault qui l'aurait trop souvent empêché d'oser rigoler/pleurer/chanter/vivre pleinement. Sans tenir compte de leurs remontrances répétées, Anne est demeurée dans ses rassurantes habitudes d'incorrigible orgeilleuse. Mais les filles n'ont pas dit leur dernier mot: pour son anniversaire, elles lui offrent une étonnante chasse au trésor qui l'amènera à sortir de sa zone de confort, et, par la même occasion, à rencontrer un homme potentiellement intéressant. Un événement à la fois espéré et terriblement appréhendé par cette célibataire pas tout à fait endurcie. Osera-t-elle risquer le ridicule et s'ouvrir à l'inconnu?

La couverture rose bonbon est à l’image du contenu : de l’humour, des filles fifilles, aucune prétention d’être le prochain Nobel et de la légèreté au kilo. C’est une belle histoire d’amitié (et drôle !) entre femmes complices, originales et désireuses que tout le clan soit heureux. J’ai apprécié l’ajout de vocabulaire inventé en bas de page (couplitude, doduitude, Plateau-ien, etc.), les concepts existaient, il ne s’agissait que d’y coller une étiquette, elle l’a fait, et l’a bien fait. Un livre pour les 15-25 ans ou à ajouter dans ses valises, car même avec quelques « drinks » sous le casque, il est parfaitement possible de suivre l’évolution d’Anne (ou la décroissance de son orgueil) et c’est parfois un facteur à ne pas négliger lorsqu’on est en vacances à la plage… ou à la piscine ! Ce n’est pas le genre de littérature qui m’attire en général, il m’est donc difficile de comparer, mais je peux dire sans équivoque que c’est de la Chick lit sympathique! C’est aussi un rappel pour les beaux jours qui arrivent, rentrez le ventre les filles…

Pour les avis des membres de La Recrue, c'est ici.

6 commentaires:

Epicure a dit...

J'ai mes petites passes "chick lit" à l'occasion mais j'ai souvent l'impression de redites. Ce roman-ci m'intrigue tout comme les deux de Raphaëlle Germain.

Tu me donnes le goût de m'y mettre avec un verre de rosé sur mon patio en cette fin de semaine de congé, ça me changerait de la bio de Pierre Bourgault!

JULES a dit...

Épicure: je viens d'acheter un rosé justement (et un blanc et deux rouges...hum hum). Je t'accompagne si tu veux et je te prête le livre!!! ;op C'est ma première expérience dans le genre et je me suis rappelé de tous les Harlequins que je lisais chez ma première belle-mère... dans le sens où ça finit toujours bien!

Anne a dit...

"A ajouter dans les valises" alors là tu vois je vais éviter!
Nous partons en fin de semaine prochaine, et hier j'ai déjà eu le droit à une scène de mon cher (et pas tendre du tout quand il s'agit de départ en vacnces)parce que je lui dit que j'emmenerais les 2 bigs volumes des Chroniques de San Francisco....+ 2 ou 3 autres livres au cas ou.. ;-)

Caro[line] a dit...

Heu... je le recommande aussi aux plus de 25 ans ! ;-)

JULES a dit...

Anne: mon mari aime lire aussi, il accepte les livres, mais comme lui veut aussi en prendre, on doit négocier le nombre aussi... retour à la case départ!!

Caro: oui, mais pour public averti pas trop exigeant...

Karine a dit...

J'ai un avis à l'envers de tout le monde, je crois!!! Pourtant, un peu de "chick lit" de temps en temps, j'aime bien mais là, je n'ai pas accroché. Toutes mes copines avaient adoré!! Et tu vois que j'avais bien fait de t'avertir!! ;)