mercredi 21 mai 2008

L'histoire de l'amour, Nicole Krauss.

New York, la jeune Alma ne sait comment surmonter la mort de son père. Elle croit trouver la solution dans un livre que sa mère traduit de l'espagnol, et dont l'héroïne porte le même prénom qu'elle. Non loin de là, un très vieil homme se remet à écrire, ressuscitant la Pologne de sa jeunesse, son amour perdu, le fils qui a grandi sans lui. Et au Chili, bien des années plus tôt, un exilé compose un roman… Trois solitaires qu'unit pourtant, à leur insu, le plus intime des liens : un livre unique, L'Histoire de l'amour, dont ils vont devoir, chacun à sa manière, écrire la fin. Cet admirable roman, hanté par la Shoah, offre une méditation déchirante sur la mémoire et le deuil. Mais c'est avant tout un hymne à la vie, écrit dans une langue chatoyante et allègre, l'affirmation d'un amour plus fort que la perte, et une célébration, dans la lignée de Borges, des pouvoirs magiques de la littérature. Il impose d'emblée Nicole Krauss comme une romancière de tout premier plan.

Par quoi commencer? Par la fin? Une grande tristesse qui nous envahit et que nous ne pouvons combattre. Vous savez celle qui vous atteint au plus profond de vous-mêmes, qui vous abat sans pitié; celle qui vous empêche de refermer la dernière page, parce que vous ne voulez pas que l'histoire se termine juste là; celle que vous détestez, mais que vous ne voulez rejeter... L'histoire de l'amour, c'est ça!

"Tout ce que je veux, c'est ne pas mourir un jour où je n'aurai pas été vu."
(p.13)

Nicole Krauss a une écriture enivrante et délicate.

"Par moments, je pensais que la dernière page de mon livre et la dernière page de ma vie étaient la même chose, que, lorsque mon livre serait terminé, ma vie le serait aussi, qu'un grand vent s'engouffrerait dans mon appartement et emporterait les pages, et que quand volerait plus dans l'air la moindre feuille de papier blanc, la pièce serait silencieuse, la chaise sur laquelle j'étais assis serait vide."
(p.24)

C'est un livre sur l'écriture, la solitude, la famille, l'immigration ainsi que sur les amours douloureux et enfouis.

Un bijou, un délice, il faut laisser la magie Krauss vous envahir, vous ne serez pas déçus. Cette jeune auteure est brillante...

Émeraude, Karine, Épicure, Sylvie, Papillon et bien d'autres l'ont aussi lu dernièrement... ou il y a très longtemps!

12 commentaires:

Danaée a dit...

Tiens, c'est un livre que je vais offrir à ma soeur, ça. Quelque chose me dit que les thèmes iront la chercher directement (l'écriture, l'immigration, le Chili, la mort...) Tu savais que ma soeur écrivait du théâtre?

Enfin. Merci pour cette découverte.

Karine a dit...

Je suis réellement contente que tu aies aimé, ça a été un gros coup de coeur pour moi aussi! C'est un livre que je relirai certainement.

JULES a dit...

Danaée: je ne savais même pas que tu avais une soeur!! :o| Elle aimera c'est certain!

Karine: je me suis attachée à Alma et Léo. Parcontre, un peu moins à Bird et Zvi...

Emeraude a dit...

je suis contente que tu aies aimé aussi !!! c'est un coup de coeur pour moi aussi, comme Karine... D'ailleurs, j'ai déjà décidé de l'offrir à ma mère pour son anniversaire et je le lui ai acheté en VO.
Donc je le relirai sûrement un jour, en VO, ça sera encore mieux! :-)

Michel a dit...

Tu t'y mets aussi ! mais pourquoi ce livre est-il si bien billeté dans les blogs ?
Tu vas me répondre qu'il faut le lire pour se rendre compte...

Anne a dit...

Et encore une qui en rajoute! ;-(((

sylire a dit...

C'et un très beau livre, pas simple dans sa construction, mais j'avais beaucoup aimé. Ne cherche pas de lien, je l'ai lu avant de commencer mon blog.

kathel a dit...

Je ne saurais mieux dire, Sylire !

JULES a dit...

Émeraude: c'est que c'est un livre universel... l'amour, l'amour qui n'aime pas lire sur ce sujet?!

Michel: ce n'est pas le livre le plus exceptionnel que j'ai lu dans ma vie, mais lorsque tu es boulversé à la fin d'un livre et que tu n'as pas envie d'en commencer un autre, c'est que ce dernier a vraiment fait sa marque... ils sont si peu à produire cela!

Anne: à toi je dirai la même chose qu'à Michel bon! Puisque vous êtes complice dans les colis, faites-donc une lecture commune et publier votre billet le même jour! :o)

Sylire et Kathel: j'endose le tout!

Florinette a dit...

Je me garde cette lecture pour plus tard, mais à force de n'en lire que des éloges, cela va être difficile !! :-)

Anjelica a dit...

Il est noté depuis longtemps mais suite à mon passage chez toi et Emeraude, je l'ai surligné :)

Anonyme a dit...

christian louboutin Supra Over-the-Knee Boot |christian louboutin Supra Over-the-Knee Boot
Christian Louboutin black fold-over boots |Christian Louboutin black fold-over boots
Alexander McQueen Over-The-Knee Flat Boots |Alexander McQueen Over-The-Knee Flat Boots
Alexander McQueen Leather riding tall boots |Alexander McQueen Leather riding tall boots
Alexander McQueen BootsAlexander McQueen Boots
Christian Louboutin Arielle A Talon ankle boots
Giuseppe Zanotti Sculpted Leather Platform Boots