mardi 30 janvier 2007

Karoo Boy, Troy Blacklaws.

Noël 1976. Le frère jumeau de Douglas meurt accidentellement sur une plage du Cap. Les liens qui unissaient la famille ne résistent pas longtemps à cette tragédie. Le père, rongé par la culpabilité, abandonne les siens. Douglas, fils désormais unique d'une famille blanche, aisée et progressiste, doit bientôt quitter le paradis où il a grandi pour s'installer avec sa mère dans une petite ville de la région aride de Karoo. Il se retrouve brutalement plongé dans une communauté où l'apartheid est présent au quotidien. En compagnie de Moses, un vieux garagiste noir privé de son laissez-passer qui poursuit son rêve envers et contre tout, et de la jeune Marika, une adolescente fantasque dont le père, raciste, est particulièrement violent, Douglas apprendra à surmonter les peurs et les disparitions qui ont marqué son enfance. Roman d'apprentissage, puissante métaphore de l'apartheid, Kaaroo Boy traite du deuil, de la perte et de la difficulté d'aimer avec un mélange singulier de délicatesse et de légèreté.


Au quart du livre, je ne suis toujours pas encorcelée... voilà pourquoi j'abandonne la lecture. Ajoutons à cela que les lexiques en fin de livre m'énervent (pourquoi ne pas mettre la traduction après chaque mot plutôt qu'a la fin?!). Le magazine LIRE le classe parmi les meilleurs livres de l'année 2006 et mon Antonio a essayé de me convaincre de poursuivre, mais je n'y arrive pas! Quelqu'un l'a lu?

5 commentaires:

florinette a dit...

Je l'avais noté croyant que...donc je ne perdrais pas mon temps avec !

Anne a dit...

Non, je ne l'ai pas lu...mais tu as raison de passer à un autre roman. On a déjà pas assez de temps pour lire ce qu'on a envie...Bonne chance pour ta lecture suivante!

JULES a dit...

J'ai pris de la sagesse! Avant je ne permettais pas d'abandonner un livre, maintenant au quart du livre je laisse tomber si je ne suis pas envoutée! :p

Mario/Cindy/Laken/Henrik a dit...

Oui, je l'ai lu, et c'est une histoire imcroyablement belle--plutot un long poeme. Il faut visiter le site web de l'auteur (www.karooboy.com)-- peut-etre que tu seras convaincue d'essayer encore une fois.

Sophie a dit...

Ca y est, Jules, je l'ai lu et fait une note sur mon blog mais j'ai oublié de te mettre en lien. Ce sera fait.