samedi 12 avril 2008

Vingt ans après, Alexandre Dumas.

Dans mon cas, c'est plutôt "une semaine après", mais j'ai enfin pu savourer chaque minute de mes soirées à ne pas être devant un écran après une journée passée devant un autre écran! J'ai pu terminer un livre et nous sommes déjà le 12 du mois. Pas besoin de vous dire qu'il n'y aura certainement pas de Top 3 dans mon bilan à la fin d'avril!! Je tiens à remercier tous mes fidèles dans leur support à ma cause, soit celle de renouer avec les autres éléments de ma vie... Je ne ferai pas de tournée générale de vos pages pour rattraper le temps perdu (sorry!), alors si vous avez annoncé quelque chose d'extraordinaire dans la dernière semaine, c'est ici qu'il faut me le dire: vous avez réussi à vous reproduire, vous avec perdu une roue de voiture, vous avez lu le meilleur livre de votre vie, vous changez de carrrière, etc. Merci de contribuer à mon bonheur hors ondes-blog!

Voilà pour la portion blabla et revenons à "Vingt ans après".

Tout le monde a lu, lit ou lira Les Trois Mousquetaires. À la fin du roman, les héros paraissent un peu fatigués, et on les comprend après tant de chevauchées et d'exploits. Mais Vingt ans après, ils reprennent vie et repartent vers les grandes aventures de la politique et du cœur avec autant de pétulance et d'enthousiasme romanesque. Les Trois Mousquetaires évoquait le siège de La Rochelle et l'assassinat de Buckingham. Vingt ans après, c'est la Fronde, ses folles duchesses, un cardinal de plus : Retz, Cromwell, l'exécution de Charles Ier. Beaucoup de sang, c'est la loi du genre, des intrigues de cour et d'alcôve, mais aussi un humour auquel on ne résiste pas, une couleur digne de Hugo ou de Verdi, le plus beau mariage qu'ait réussi l'histoire romantique entre la vérité et la légende.


C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé d'Artagnan; cet homme rusé, perspicace et efficace qui a gagné en expérience sur les vingt années depuis les Trois Mousquetaires. Je me regarde et je ne me comprends pas vraiment. Comment une ancienne adepte de Barbie et Candy peut en venir à aimer les batailles d'épées? Par le talent d'un auteur, ça ne fait aucun doute, mais je réalise que c'est aussi par sa subtilité qu'il me convainc. Tout est dit d'une façon qui laisse imaginer sans être explicite. Les histoires d'amour, les batailles sanguinolentes et les accidents ne sont jamais servis crus. Tant d'auteurs contemporains s'exercent à nous éblouir d'histoires de sexe, drogues et brutalité pour nous garder en haleine, Dumas ne semble pas avoir besoin de tout cela... Un peu de galantrie, de romantisme et quelques pièces d'argent viennent à bout de bien des duels au pays d'Alexandre Dumas. I just love it!

Je poursuiverai mon défi Dumas avec Pauline en le combinant avec le défi du club des bloggeuses de Sylire. Ce sont de gros bouquins qui laissent énormément de place dans la PAL une fois éjectés... c'est tentant!

12 commentaires:

sylire a dit...

Bon retour dans la blogosphère, il est bon de prendre un peu de recul de temps à autre.
Je viens tout juste de me plonger dans Pauline...

n-talo a dit...

je reviens du japon ... je crois que le petit veau est né ... tout va bien merci
grosses bises

Danaée a dit...

Ah, fiou! Te revoilà! J'ai eu peur que tu partes pour plus longtemps!

Contente de te lire à nouveau.

JULES a dit...

Sylire et Danaée: je ne fais qu'un retour à temps partiel les filles! J'ai encore besoin de temps...

N-Talo: :o) C'est tout?! Hein, quoi! Le serpent n'a pas accouché?

Grominou a dit...

Je suis dans Dumas moi aussi... Ah que c'est romantique!

Anne a dit...

Chouette un billet qui tombe à point pour pouvoir te souhaiter un "bon dimanche"!
Et bonnes prochaines soirées savoureuses!

Karine a dit...

Contente de te voir en visite éclair! Étangement, je n'ai pas un super bon souvenir des 3 mousquetaires (je dois l'avoir lu trop jeune) et j'hésite à relire Dumas. Je suis en train de me laisser convaincre tranquillement!!

Et non, je n'ai pas perdu de roue de voiture... quoique c'est le genre de truc qui pourrait m'arriver, étant donné ma maladresse légendaire!!

Joelle a dit...

J'ai un excellent souvenir des 3 mousquetaires lu dans mon adolescence mais comme je ne savais pas, à l'époque, qu'il y avait une "suite", je ne l'avais pas lue. Depuis, c'est noté mais il faudrait que je relise Les 3 mousquetaires d'abord ! Et bon retour parmi les accros du clavier ;)

Nélimuse a dit...

Même si ce n'est qu'une visite-éclair, je suis contente de te revoir, je m'ennuyais un ti-peu... Moi aussi, ça va un peu mieux, j'ai dormi toute la fin de semaine. De toute façon, avec la température qui faisait ici, je n'ai pas manqué grand chose! Je continue à prendre soin de moi, pour faire passer ce maudit rhume qui s'éternise! La météo annonce du temps plus chaud cette semaine. Je prends mon train le matin avec des jeunes fans (du niveau Cégep, je me sens vieille, à presque 35 ans...bouhou!) du Canadien et je débarque au Centre Bell. Je peux-tu te dire que je suis déjà sur-saturée à propos des séries? mdr À bientôt!

maijo a dit...

Eh bien, je ne l'ai jamais lu, celui-là, mais à lire ton billet, j'en ai follement envie. A tenter après les concours!

JULES a dit...

Grominou: je n'ai pas commencé Pauline j'attends encore un peu le temps de "décanter" le dernier Dumas!

Karine: j'ai préféré Vingt and après que les Trois mous...

Anne: bon mardi... je ne passes pas ici aussi souvent!

Joelle: retour partiel... à ne pas oublier! ;op

Nélimuse: on a le même âge on dirait bien!!

Maijo: les concours de quoi au juste?

Anonyme a dit...

Christian Louboutin Open Clic 120 pumps| Christian Louboutin Open Clic 120 pumps
Christian Louboutin Papilipi satin pumps| Christian Louboutin Papilipi satin pumps
Christian Louboutin Patent Curve-Heel Pump| Christian Louboutin Patent Curve-Heel Pump
Christian Louboutin Patent Curve-Heel Pump| Christian Louboutin Patent Curve-Heel Pump
christian louboutin Patent Fishnet Pump| christian louboutin Patent Fishnet Pump
Christian Louboutin Ariella studded boots
Christian Louboutin Babel 100 boots
Christian Louboutin Babel leather boots