vendredi 2 janvier 2009

Toute la nuit devant nous, Marcus Malte.

François est un garçon énigmatique, mutique, porteur d’un lourd secret. Il fascine le jeune Mestrel que tout répugne dans le cruel univers de la colonie de vacances qu’on lui impose, d’une année sur l’autre. De plus, dans un château… hanté. Une étrange amitié naît entre les deux garçons. Des incidents surviennent. Des disparitions. Du sang.Dans ce recueil, d’autres adolescents vont vivre d’intenses aventures. La fusion jusque dans la mort de quatre militants antinucléaires, l’admiration éperdue d’un footballeur en herbe pour le fondateur de son club sont également l’expression d’une force intérieure qui traverse ces trois superbes récits tirés de la vie ordinaire.Avec l’inéluctable, l’irréversible d’une situation au départ très simple mais ouvrant sur les abîmes insoupçonnés du réel. À la lisière du fantastique. On se heurte à l’amour, à la violence, à des fantômes en forme de femmes, de fleurs ou de frissons de gloire.

Quel raconteur! Trois courtes nouvelles en trois genres et très intenses. Je ne suis pas adepte de nouvelles, mais ces 126 pages sont un excellent début pour ma nouvelle année lecture!

Le fils de l'étoile
parle d'une amitié étrange entre deux jeunes garçons. Ensemble, ils partegeront une expérience peu singulière et fortement teintée de violence dans une colonie de vacances située dans un château... À donner la chair de poule!

Des noms de fleurs
nous fait vivre le destin de quatre adolescents déterminés à changer le monde en commettant l'irréparable! Les noms de fleurs ne sont que subterfuges face à la puissance de leurs actes... Ils ont du "guts"!

Le père à Francis
, c'est l'histoire d'une jeune joueur de foot du sud de la France pour qui le destin contourne "la chance" de... On y entend presque l'accent du sud et on y sent l'émotion à plein coeur!

Quelques avis: Amanda Meyre et Éric.

12 commentaires:

Karine :) a dit...

J'ai tellement aimé Garden of love de Malte... ces nouvelles semblent bien tentantes, même si je ne trippe pas nouvelles au premier abord. comme tu dis, un vrai talent de raconteur!

amanda a dit...

heureuse que tu aies aimé, Jules (je préfère Intérieur Nord à ce recueil. Encore mieux? Je te le conseille)

Jules a dit...

Karine et Amanda: J'ai tellement d'auteurs à découvrir! Parfois, je me sens très loin derrière par rapport à vous toutes lectrices savantes!!! :o)

maijo a dit...

Comme tu dis, quel talent! Je viens seulement de finir Garden of love il y a une semaine, et je suis sous le charme.

Jules a dit...

Maijo: je note, je note!

Ys a dit...

Je viens d'être sérieusement déçue par un roman de Marcus Malte, et en plus, je n'aime pas les nouvelles... "Garden of Love" est vraiment un très grand livre !

Jules a dit...

Ys: les auteurs ne sont pas toujours "égal" dans leur écriture et c'est parfois très déçevant, j'en conviens...

réjean a dit...

C'était la première fois que je lisais cet auteur. J'ai bien aimé les deux premières nouvelles, moins la dernière à cause de la langue orale. Je me promets d'en lire d'autres. Pour le moment, j'attends impatiemment le nouveau Auster le 7 janvier...

Jules a dit...

Réjean: Ouf! Auster attendra encore quelques mois!!

réjean a dit...

Je comprends très bien : vous, vous vous remettez de votre overdose d'Auster; moi, je suis en manque d'Auster. Au fond, on est tous les deux intoxiqués...

Karine :) a dit...

Jules: Moi, une lectrice savante??? Je ne me sens pas vraiment visée, disons!! ;))

Jules a dit...

Réjean: à mon avis, vous l'êtes plus que moi!!

Karine: :p