vendredi 19 octobre 2007

Les Grand-mères, Doris Lessing.

Un été au bord de la mer. Deux familles apparemment sans histoires se prélassent au soleil : Roz et Lil, deux femmes mûres mais encore belles, leurs fils, deux hommes séduisants dans la force de l'âge, et leurs charmantes petites-filles tout occupées à leurs jeux d'enfants. Depuis toujours Roz et Lil sont aussi inséparables que des sœurs jumelles, et l'affection qu'elles se portent s'est doublée peu à peu d'un amour pour le moins trouble de chacune pour le fils de l'autre. Ce jour-la les règles du jeu vont changer. Mais qui a vraiment les cartes en main. A 86 ans, Doris Lessing signe un texte sulfureux et dérangeant sur des amours scandaleuses. Roman du non-dit et de la dissimulation, Les Grand-mères fait résonner haut et tort la plume de la grande dame des lettres anglaises.

Un texte pauvre, parfois bien direct (dans le sens de pas de graisse autour des os!), un rythme sectionné, simple, trop simple? On n'y remarque pas un grand travail de recherche pour ces quelques 120 pages de chassé-croisé. C'est sous la nouvelle de son prix Nobel, que j'ai eu envie de découvrir cette dame. Je crains avoir mal choisi mon entrée en la matière... L'étonnement réside dans l'âge de l'auteur; le même livre écrit par une trentenaire aurait vraiment peu d'impact. Si le but était de nous émouvoir dans ces relations mères-enfants versus femmes-hommes, ce n'est pas un succès. Je ne rejette pas le livre en totalité, je le trouve juste très léger... Puis, sans détour: je suis déçue...

8 commentaires:

Emeraude a dit...

ah ?
Moi aussi j'avais envie de lire ce titre à la suite de son prix nobel.

cathulu a dit...

Effectivement mieux vaut attendre la réédition du "carnet d'or"!

JULES a dit...

Emeraude: lis-le et dis-nous ce que tu en penses... ;p

Cathulu: La couverture suggérait Le carnet d'or, mais je ne le retrouve pas à ma biblio... J'imagine qu'ils rééditeront tous ces livres de toute façon... Un peu de patience...

Bob August a dit...

En attendant, tu devrais aisément retrouvé "La terroriste" en biliothèque...

florinette a dit...

J'avais noté "Le carnet d'or" et quand j'ai vu celui-ci, j'ai hésité... maintenant je vais rester sur ma première décision ! ;-)

Naniela a dit...

Il est dans ma PAL... Tu ne m'encourages pas... Snifff!

sylvie a dit...

moi j'ai trouvé ce texte très bien mené et courageux. Il parle sans fards de choses dont on ne parle pas; les tabous de la sexualité féminine comme l'homosexualité et l'inceste mères/fils y sont traités de manière originale et juste.

Anonyme a dit...

Manolo Blahnik Bocek - Gunmetal/Bronze
Manolo Blahnik brown classic rivet sandals
Manolo Blahnik Chain Ankle-Strap Sandal
Manolo Blahnik Dark Brown Sandals
Jimmy Choo BootsJimmy Choo Boots