dimanche 6 mai 2007

Le soleil de Scorta, Laurent Gaudé.

La lignée des Scorta est née d'un viol et du péché. Maudite et méprisée, cette famille est guettée par la folie et la pauvreté. A Montepuccio, dans le sud de l'Italie, seul l'éclat de l'argent peut éclipser l'indignité d'une telle naissance. C'est en accédant à l'aisance matérielle que les Scorta pensent éloigner d'eux l'opprobre. Mais si le jugement des hommes finit par ne plus les atteindre, le destin, lui, peut les rattraper. Le temps, cette course interminable du soleil brûlant les terres de Montepuccio, balayera ces existences de labeur et de folie. A l'histoire de cette famille hors du commun se mêle la confession de sa doyenne, Carmela, qui résonne comme un testament spirituel à destination de la descendance. Pour que ne s'éteigne jamais la fierté, cette force des Scorta.

Presque 4 générations en moins de 250 pages... il y aurait eu matière à beaucoup plus! C'est ma grande déception, d'une page à l'autre, de grands "bouts de vie" ont été supprimés... J'ai parfois eu l'impression que l'auteur, ne sachant pas quoi écrire, a tout simplement opté pour l'absence totale de ces années déterminantes dans la vie de ses personnages. Il me semble qu'une grande saga familiale aurait pu être concoctée autour de ce magasin de cigarettes... Sans parler des personnages qui choississent leur fin(jour et heure...presque). Beaucoup trop irréaliste, puisque personne ne peut décider de l'heure où son tour est venu (à mons d'un suicide, ce qui n'est pas vraiment le cas pour ceux-ci!!) Des émotions crues et dures, pourtant la chance tourne souvent du côté des Scorta malgré tout. Trop de rose-bonbon dans les relations familliales. Sur-utilisation du terme cul-terreux, la langue française déborde d'insultes plus colorées les unes que les autres, pourquoi toujours reprendre le même?! La fin de Carmela, si aussi improbable que de gagner à la loto...

J'aurais tellement voulu en savoir un peu plus sur cette tradition de bouche-à-oreille italienne, sur cette vie au Sud de l'Italie où la religion et la solidarité entre habitants dictent tous les faits et gestes...

Néanmoins, je le recommande et je le classe dans les livres aimés parce que j'ai passé de vrais bons moments en compagnie de ce que j'appelerais un résumé de ce qu'aurait pu être un grand roman!

"Lorsque arriva le dimanche des Morts, le curé ouvrit enfin grandes les portes de l'église et pour la première fois depuis longtemps, les cloches volèrent. "Je ne vais tout de même pas punir les morts parce que leurs descendants sont des crétins", aait maugréé don Giorgio. Et la messe fut dite." p.36

7 commentaires:

BelleSahi a dit...

je lirais ta critique plus tard, c'est une de mes peochaines lectures !

fashion victim a dit...

J'ai beaucoup aimé ce roman même si je lui préfère "la mort du roi Tsongor" du même auteur, que j'ai trouvé plus poétique et bizarrement plus abouti alors qu'il est antérieur...

yueyin a dit...

J'avais aimé le soleil des scorta pour son style si évocateur qu'il me semblait sentir la chaleur du soleil et respirer la poussière mais j'ai les même réserves que toi sur l'histoire... peut être que la mort du roi tsongor me conviendrait mieux :-)

JULES a dit...

Fashion: tu m'enlèves les mots de la bouche; pas abouti! C'est ce que j'ai ressenti...

Yueyin: je suis d'accord avec toi et je pense que je vais tenter ma chance avec "La mort du roi Tsongor"!

Belle: j'attends ta critique! ;)

valdebaz a dit...

Même constat : je suis restée sur ma faim et honnêtement, j'ai été surprise qu'il ait obtenu un prix avec ce livre, mais bon... Pour moi, il a été lu, voilà, sans plus. Effectivement où est cette saga dont on parle tant ? Des générations sont sautées, les personnages sont sans épaisseur et cette fin !!! ou alors, je n'ai rien pigé ! :)

JULES a dit...

valdebaz: tout à fait d'accord avec toi "vide" est le bon terme!

Grominou2 a dit...

J'ai eu la même réaction que toi, ce livre aurait pu être développé en une formidable saga! Mais dans mon cas, cela ne m'a pas empêchée de l'adorer!

Je découvre ton blog, excellent!