mardi 5 octobre 2010

Soufi, mon amour, Elif Shafak.

La lecture du roman Doux blasphème d'Aziz Z. Zahara transcende spirituellement Ella Rubinstein, une femme épanouie de 40 ans. Celle-ci s'identifie au personnage, le poète Rûmi qui, au XIIIe siècle, vit son existence prendre une nouvelle orientation sous l'influence du célèbre derviche du monde musulman, Shams de Tabriz.


Abandon de lecture p.71. Bien que mon mari soit musulman et que ce livre traite de cette religion, je suis incapable de poursuivre ma lecture. D'abord, parce que je n'arrive pas à saisir ce qui excite tant le poil des jambes d'Ella à la lecture de Doux blasphème. La connection entre les deux parallèles ne se fait pas chez moi. Ensuite, le fait que ce soit comme deux romans dans un mais de talent inégal me déconcentre. Un texte est sublime et l'autre pas! J'ai l'impression de décrocher quand je retombe dans la vie d'Ella...

10 commentaires:

Kathel a dit...

Il faudra un jour que quelqu'un disent aux auteurs qui se lancent dans des livres en deux parties alternées... c'est mieux si les deux parties sont aussi passionnantes l'une que l'autre !

Mango a dit...

Dans un cas comme celui-là avec deux niveaux de perfections opposés,mieux vaut abandonner comme tu as fait que de s'enquiquiner trop longtemps!

rennette a dit...

la partie soufisme est bien plus intéressante... la partie moderne semble niaise en comparaison...
on apprend beaucoup de choses cependant ... dommage

Jules a dit...

Kathel: voilà!!!

Mango: mais je pense que ce sont les sujets qui font la grande différence...

Rennette: niaise!!! tu as le bon terme!

Nanou a dit...

Aïe aïe aïe ! Il vient de rentrer dans ma PAL, j'espère que je vais arriver à le lire !

valérie a dit...

Eh bien moi, je n'ai été séduite par aucune des deux parties mais c'est vrai que celle avec l'américaine frise le roman à l'eau de rose.

Karine:) a dit...

Ok, pas certaine que ce soit pour moi. Pas en raison du thème mais ton commentaire me convainc que bon, je suis mieux de passer!

Jules a dit...

nanou: tu aimeras peut-être...

Valérie: elle est ridicule en comparaison!

Karine: oui, oui, passe!

Anjelica a dit...

Dans ce cas, pas la peine d'insister. Tous les livres ne peuvent pas nous plaire !

Jules a dit...

Anjelica: beaucoup de pub autour de celui-ci pourtant!