lundi 19 novembre 2007

# 15 DU CHALLENGE 2007 "C": Le Prince des marées, Pat Conroy.

Tom, Luke et Savannah ont grandi au paradis, dans le sud faulknérien, sur la petite île de Melrose où leur père pêchait et leur mère régnait par sa beauté. Comment survivre à tant de bonheur et de poésie ? Leur enfance éblouie et perdue préfigure les drames inévitables de l'âge adulte. Parce qu'ils refusent de mûrir, de vieillir, leurs rêves d'art, d'exploits, de justice vont se heurter à la brutalité du monde réel. La géniale et tragique Savannah et ses frères affrontent l'amour, la solitude et la peur de vivre avec une ironie désespérée. De leurs blessures inguérissables naissent des fous rires sans fin et une immense tendresse. Entre l'émotion et la vivifiante intelligence, Le Prince des Marées est un de ces livres magiques qui peuvent vous briser le cœur, un de ceux que l'on n'oublie jamais.

"Notre vie dans la maison au bord du fleuve avait été dangereuse et nocive, pourtant, nous nous accordions à lui trouver des aspects merveilleux. Elle avait en tout cas donné des enfants extraordinaires et vaguement étranges. Notre maison avait été un terreau pour la folie, la poésie, le courage et une loyauté à toute épreuve. Notre enfance avait été dure, mais constamment passionnante. Malgré toutes les accusations terribles que nous pouvions porter contre l'un et l'autre de nos parents, ce qui les rendait différents des autres nous avait vacciné l'âme contre les ravages de l'ennui et de la morosité."
(p.1019)

Le Prince des Marées, c'est tout cela et tout le Sud d'une époque: le football américain, les crevettiers, le racisme, l'homme macho, les fraternités universitaires, les marécages, le moule Sudiste que tout le monde s'empresse d'adopter. Pas de place pour Savannah (féministe et artiste) dans ce monde, pas d'autres choix pour Tom "le coach" qui ne peut se défaire de ses racines et la seule option pour Luke que ses parents croient être le nigaud de la famille et qui nous prouvera le contraire plus d'une fois. C'est une grande saga familiale racontée au Dr. Lowenstein par Tom pour venir en aide à Savannah qui encore une fois a tenté le saut de la mort. Une psychanalyse profonde, une thérapie de groupe, des personnages profonds et un effort de poésie font de ce livre un roman pour lequel (encore une fois!) je regrette les limites de mon talent pour lui rendre justice! Une bonne brique dont on ne se lasse pas...

6 commentaires:

BelleSahi a dit...

Oui un excellent pavé. Quelques passages sont...enfin tu comprends !

Anjelica a dit...

Vu le pavé, je pense le prévoir en Janvier si je suis en recherche d'emploi. J'aurais plus de temps et puis je sais que l'histoire n'est pas gai, donc il faut que je sois en condition et en ce moment je suis dans une période 'Bisounours'

florinette a dit...

Encore un pavé qui donne envie et le temps qui me manque, pffff pourtant il faut vraiment que je le lise celui-là !! ;-)

Flo a dit...

Ahhhhh ! Comme j'ai adoré ce livre ... Il faudrait que je le relise !

@Anjie : oui c'est pas très bisounours comme bouquin ;)

Karine a dit...

J'ai moi aussi adoré ce livre! Un gros bouquin mais pour moi, il a vraiment passé très vite!

saab a dit...

ce livre est vraiement émouvant et il est vrai assez dur, donc si vous avez déjà le blues inutile d'en rajouter.