lundi 18 janvier 2010

La perte en héritage, Kiran Desai.

Orpheline recueillie par les religieuses, Sai frappe un jour à la porte de son grand-père, obscur juge de district à la retraite. À 16 ans, la jeune fille n’a plus d’endroit où aller. Et c’est là, dans ce domaine en ruine, qu’elle vivra son premier amour, tout en découvrant peu à peu les contours d’une identité indienne qui ne va pas de soi. Chant d’adieu à l’enfance au seuil de la vie adulte, ce roman est aussi un miroir tendu à l’Inde contemporaine qui se débat avec ses conflits intercommunautaires et les legs croisés de la colonisation anglaise et de la mondialisation.


Sai est une jeune femme de 16 ans devenue orpheline et qui est recueillie par son grand-père, un juge aigre à la retraite. Elle le qualifie de "créature des Galapagos, l'oeil rivé sur l'horizon au-delà de l'océan" . Elle tombe amoureuse de son percepteur de mathématiques, elle est déçue par la suite. Seul le cuisinier lui démontre, assez subtilement, de la compassion au quotidien. On se retrouve très rapidement coincé dans le panneau à plaindre cette fille qui n'a pas de chance... Pour le reste, tous les éléments communs à la littérature indienne s'y retrouvent: la misère, la pauvreté, la violence, le non respect des hommes, la situation inférieure de la femme, les plats traditionnels, la mousson, les graves problèmes politiques, la saleté et les saris colorés. Pour toutes ces raisons, je modère ma consommation de ce type de littérature, car tout cela tourne toujours en rond. S'étant mérité le Man Booker Prize 2006, je m'attendais à un peu de variété de la part de Kiran Desai... Comme si toute la littérature américaine ne parlait que de burgers graisseux, gangs de rue violentes, saleté dans les métros new yorkais et d'un système de santé défaillant... Il doit bien y avoir autre chose?

En résumé, une lecture en survol sur plusieurs pages pour éviter l'abandon!


Objectif PAL # 39

13 commentaires:

zarline a dit...

Un livre que j'ai repéré il y a quelques temps et comme toi, je pensais qu'avec le Booker Prize, il devait être plus original. Je pense que je vais plutôt me tourner vers The White Tiger, lauréat 2008 qui est déjà dans ma PAL.

belledenuit a dit...

Un livre que j'ai abandonné pendant le Prix des Lecteurs du Livres de Poche 2009. Impossible de ne pas s'endormir avec ! So-po-ri-fi-que ! (remarque en cas d'insomnie ça peut être une solution pour retrouver le sommeil :D )

Jules a dit...

Zarline: J'ai abandonné Le tigre blanc à la page 64...!! Il a eu de bons commentaires pourtant...

Belledenuit: tu me rassures, je ne suis pas seule... de gros soupirs d'ennui pour moi avec cette lecture...

kathel a dit...

Ben moi, je l'avais bien aimé... sans le qualifier de coup de cœur, j'avais trouvé sa lecture agréable, mais j'ai déjà abandonné d'autres romans indiens, pourtant... (Anita Desai, la mère, notamment)

Jules a dit...

Kathel: j'en ai plusieurs dans ma PAL, mais je les lis à intervalle de plusieurs mois, ça se ressemble trop...

Marie a dit...

Ah non ! Je n'ai pas envie de prendre le risque d'abandonner un livre en ce moment (il fait trop froid et gris ! ;-)
Du coup je passerai mon tour pour cette lecture...

Flo a dit...

Idem, pas pu le finir. Comme Belledenuit, j'ai trouvé ce bouquin soporifique. Ca n'avance pas, ce n'est ni original, ni extraordinaire. Les personnages sont globalement peu intéressants. Je m'y suis accrochée en vain. Et, comme toi, j'y étais allée les yeux fermés du fait du Booker...

Jules a dit...

Marie: à éviter dans le besoin de pep, soleil et d'un petit remontant...

Flo: soporifique... je note le qualificatif pour le prochain désastre!! :P

Isabelle a dit...

Coudonc, tu carbures aux mots toi. Un commentaire de livre n'attends pas l'autre ;)

Jules a dit...

Isabelle: je suis à 8 mois 1/2 de grossesse, je me cale dans divan et je relaxe avant l'arrivée de fiston... :)

Alexielle a dit...

Merci Jules! moi aussi j'ai beaucoup de mal avec la littérature indienne! je passe donc mon tour!

Jules a dit...

Alexielle: j'arrive à en lire, mais je dois espacer un peu...

Anonyme a dit...

|Jimmy Choo Clue satin peep-toe slingbacks
|Jimmy Choo Mirror leather sandals
|Jimmy Choo Nova glitter leather peep-toes
|Jimmy Choo Suede with Crystal embroidery sandals
Christian Louboutin Esoteri 120 ankle boots
Alexander McQueen Ankle Boots with Fringe
Alexander McQueen black skull zipper bootie
Jimmy Choo BootsJimmy Choo Boots