dimanche 19 février 2017

Une orchidée pour un parvenu - Les Ravenel tome 2, Lisa Kleypas.

Helen Ravenel devait épouser le richissime Rhys Winterborne, propriétaire du plus grand magasin de Londres. Puis, sur un malentendu, leurs fiançailles ont été rompues.
 
Le cœur brisé, Helen ose aller trouver Rhys pour lui clamer son amour. Mais l'irascible Gallois sait que les Ravenel s'opposeront désormais à leur union. Pour leur forcer la main, il lance un ultimatum à la jeune fille : elle doit se donner à lui le jour même. Une fois compromise, elle ne pourra plus lui échapper.
 
La timide Helen se surprend elle-même en acceptant ce pacte scandaleux. Dans les bras de cet amant fougueux, elle découvre des plaisirs insoupçonnés… bien consciente de prendre un risque énorme. Car si Rhys venait à percer son lourd secret, il refuserait de faire d'elle sa femme…  

J'ai fait une rechute... Près de 25 ans après avoir passé un été à lire deux-trois Harlequin par jour, je m'étais promis de ne plus me droguer à coups de beaux mâles ténébreux et de femmes faibles devant toute cette virilité! Je vais devoir me soigner, mais ce sera après le dernier volet. Juste une dernière fois, promis!
 
Deuxième tome de la trilogie, j'ai retrouvé Helen une jeune femme douce et délicate qui a décidé de prendre son destin en main en ignorant la bonne conduite dictée par la société. Du jour au lendemain, elle perd toute son innocence, devient audacieuse et délinquante!  Lorsqu'on a vécu toute sa vie sous la protection de chaperons dans un domaine éloigné en campagne, un beau Gallois riche et entreprenant peut avoir tout l'air d'une grande aventure... surtout lorsqu'il ne provient pas de sa caste!  Rhys Winterborne n'est pas né dans le luxe et bien qu'il se soit construit un empire, il ne peut acheter sa place dans la haute société.  Helen Ravenel sera sa porte d'entrée. Les deux parties sont gagnantes.
 
Ce que j'ai surtout apprécié, c'est que ce deuxième livre enchaîne directement avec la fin du premier.  On y résume l'histoire en quelques pages, le lecteur (la lectrice à 99%!) est vite replacé dans le contexte.   Comme pour le précédent, ne comptez pas sur cette série pour en apprendre beaucoup sur la fin du 19ième siècle... On y parle un peu de mode, de médecine et des conventions de l'époque, sans plus.  Mais bon, je l'ai déjà dit la dernière fois, on y est pour les scènes torrides et tous le suspense des entaches aux réputations! On y vit dangereusement sur l'étage des chambres...
 
Contrairement à ce tome, il n'y a pas d'indice sur qui sera la prochaine personne du clan Ravenel a vivre tumultes, honte et tragédies, mais c'est un rendez-vous que je ne manquerai pas.  C'est une drogue, je vous dis! N'y touchez pas, vous serez cuites!
 
Un autre emprunt électronique de ma bibliothèque municipale, je tiens toujours mes résolutions!

J'ai lu pour elle
ISBN: 9782290135020

vendredi 17 février 2017

Quoi de neuf dans la PAL?

 La boîte mensuel Scholastic en est une que nous recevons avec beaucoup de plaisir!
 



Des albums exceptionnels encore une fois ce mois-ci!

Surprise... bonne ou mauvaise?  Je n'ai pas lu les premiers tomes de ces romans...

 


 
BONNE FIN DE SEMAINE!

jeudi 16 février 2017

Le club des joyeuses divorcées, Evelyne Gauthier.

Pour Marie-Claude, Rebecca, Julia et Claire, la vie ne s’arrête jamais. Elles sont mères accomplies, femmes d’affaires, citoyennes engagées et amies fidèles. Entre les lessives, l’épicerie à faire, les manucures, les soirées pour célibataires, la gestion des vacances scolaires, les légumes à mettre en conserve et les anniversaires, il n’y a pas de temps morts!
 
Claire est esthéticienne; douce et timide, elle manque de confiance en elle. Marie-Claude est adjointe à la rédaction d’un grand quotidien; exubérante et torride en amour, elle est la mère de trois rejetons d’un ex devenu grano. Julia est l’aînée du groupe; propriétaire d’une galerie d’art, elle est une source intarissable de bons conseils pour ses amies et enfants. Finalement, Rébecca est colorée et prompte, elle est graphiste et élève seule son jeune garçon. Un vendredi soir par mois, les quatre copines mettent de côté les obligations quotidiennes pour se retrouver chez Julia et jouer de la musique; elles deviennent les Fuzzy Bunnies!
 
Qui a dit que divorce devait rimer avec tristesse?
 
Techniquement, Marie-Claude, Rebecca, Julia et Claire ne sont pas toutes divorcées, mais elles ont bien quelques "ex" sur le dos! Evelyne Gauthier explore les hauts et les bas de la vie de "séparées"...
 
Les aventures d'un soir, les pensions alimentaires perpétuellement remises en question, les limites de l'amitié, les problèmes de garde, la baisse de l'estime de soi, les thèmes ne manquent pas dans ce roman qui fait beaucoup sourire!  Si elles ne sont pas toutes du même âge, chacune d'elles vit des situations similaires: la solitude, les chicanes avec l'ex pour les enfants et la peur de ne plus jamais retrouver l'amour.  Heureusement, ces quatre complices sont pas moches à regarder et semblent ne pas éprouver trop de difficulté à trouve le "bon gars" finalement.  Disons que c'est un roman très optimiste qui redonne espoir en l'amour, mais je ne suis pas certaine que mes copines célibataires depuis des siècles seraient d'accord avec l'auteure!
 
C'est coquin, c'est drôle et c'est parfois prévisible et très "idyllique", mais qui n'a pas envie d'un petit remontant en plein mois de février?  La musique prend beaucoup de place dans le roman car les filles sont également musiciennes et Evelyne Gauthier a pris soin de relever la playlist à la toute fin du roman. Les choix sont éclectiques, il y en a pour tous les goûts et chaque titre colle bien aux scènes du livre.  C'est un beau petit plus!
 
C'est un premier roman de l'auteure pour moi.  D'après les autres titres de sa bibliographie, elle semble se spécialiser dans "l'amour" et je puis dire qu'elle a bien choisi sa matière!
 
ISBN: 9782897582326

mardi 14 février 2017

Je est une autre, Suzanne Aubry.

« Qui n'a jamais menti par nécessité, pour se protéger soi-même ou pour protéger quelqu'un d'autre ? Qui n'a jamais eu de secrets ou caché une chose inavouable, à tout le moins à ses propres yeux ? Voici l'histoire de ces mensonges, de ces secrets. Je ne vous demande ni votre indulgence, ni votre compassion. Peut-être seulement de lire mon récit jusqu'au bout avant de porter un jugement sur ce qui a fait de moi un personnage de l'ombre, dont l'identité, déjà fragile, s'est peu à peu dissoute dans un tissu de demi-vérités et de vrais mensonges. »

Anaïs Vaillancourt n'a plus beaucoup d'options devant elle.  Son nom étant brûlé dans le monde de la télé, elle accepte un contrat hors du commun.  Elle sera nègre!  Elle écrira quelques épisodes d'un feuilleton destiné à la télévision pour une scénariste très connue qu'on ne soupçonne pas capable de telles manœuvres!
 
Il faut beaucoup d'humilité pour agir de la sorte, mais Anaïs cumule les dettes et les problèmes personnels... Elle tente de mettre fin à une relation qui tire de l'aile, elle arrive à peine à payer son hypothèque et elle est une déception de A à Z pour ses parents qui avaient mis tout leur rêve littéraire entre ses mains.  Mais voilà, Anaïs n'a pas l'âme d'une auteure de roman! Du moins, pas pour l'instant.
 
Ce contrat peu conventionnel lui donnera l'occasion de vivre une aventure particulière entre Cannes et Paris. Toujours à la recherche de son jumeau disparu très tôt dans des circonstances qu'on lui cache, elle s'est inventé un frère qu'elle visualise très bien jusqu'à lui donner un prénom: Julien.  D'ailleurs, un vrai Julien croisera sa route et je me suis mise à espérer que...
 
Dans Je est une autre, on suit le destin d'une jeune femme pour laquelle la route est souvent remplie d'embâcles, mais elle est si courageuse et déterminée à aller de l'avant dans sa vie qu'elle arrive à zigzaguer et tirer son épingle du jeu.  Un roman que j'ai trouvé assez original au final. 

D'autres romans de l'auteure chez moi:
Fanette, tome 1 (lecture que je dois poursuivre d'ailleurs! Ne reste que 6 tomes à lire!)
Ma vie est entre tes mains

Libre Expression
ISBN: 9782764811917

dimanche 12 février 2017

La fabrication de l'aube, Jean-François Beauchemin.

Il y a une douzaine d’années s’est produit dans ma vie un événement à la fois tragique et fondateur : je suis mort, puis j’ai été de nouveau vivant. Ces pages ne racontent pas cela à proprement parler. Je n’ai pas écrit un livre sur la maladie, la douleur, le chagrin ou la mort. J’ai écrit un livre sur la joie, l’espoir et la lumière. Ça m’ennuierait beaucoup qu’on me prenne pour une sorte d’illuminé romantique. Il faut quand même admettre que j’ai surtout écrit un livre sur l’amour.

Plus de deux semaines que j'ai terminé la lecture de ce livre... Je serai brève sur ce roman à fort caractère autobiographique parce que je sens que je n’ai pas la capacité de lui rendre justice à sa juste valeur.  C’est un roman très intellectuel et philosophique dans le sens qu’il comporte plusieurs réflexions sur la vie, la mort, la famille et la société en général. Mais avant tout, c’est un roman d’amour envers tout ce qui compose la vie d’un être humain.  Jean-François Beauchemin est passé à deux doigts de la mort et La fabrication de l’aube se veut une ode à la vie et aux gens qui l’ont entouré pendant sa maladie. Son amoureuse, ses parents, ses frères et sa sœur ont tous droit à quelques paragraphes de bons sentiments.  C’est fabuleux et tellement émouvant!  Il décrit chacun d’eux et détermine en quoi ils sont ou ont été un élément marquant dans sa vie…
 
"Ce n'était plus la solitude sombre du malade séparé des hommes par la douleur. Comment bien expliquer cela?  Je me répétais cette chose simple et si débordante de sens: "J'ai survécu."  Cette seule phrase traduisait mon indéniable présence parmi mes semblables, et cependant elle m'éloignait d'eux inexorablement.  J'avais été pour ainsi dire mort, j'avais vécu la mort et j'en étais revenu, j'étais là. parmi tous ces gens qui n'en savaient rien.  Oui, comment traduire cela? Comment dire simplement qu'on a foulé des territoires semblables?"

"Un jour très lointain, quand nous serons tous deux sous la terre et que nous percevrons, par dessus les fleurs, le calme balancement des branches dans le ciel, je voudrais que tu te souviennes de cela: je n'aurai vaincu la mort que par le chant de ton visage penché sur le mien."

Québec Amérique
ISBN: 978-2-7644-3097-2

D'où viens-tu, Aya? Danielle Charland.

Les vacances de Noël s'étirent et Rosaline se demande bien ce qu'elle fera de sa journée. Et voilà que des gens s'installent dans la maison d'en face, à louer depuis si longtemps... Encore mieux ; parmi eux se trouve une petite fille ! Sans perdre de temps, Rosaline file à la rencontre de celle qui sera sans aucun doute sa nouvelle amie ! Malheureusement, l'inconnue aux cheveux noirs et aux yeux tristes est plus timide qu'un oiseau qui s'enfuit à tire-d'aile. A croire que cette fillette ne parle même pas français... D'ailleurs, c'est peut-être le cas? C'est décidé, Rosaline ne baissera pas les bras et finira bien par gagner l'amitié d'Aya venue d'on ne sait où... 
 
Destinés au premier cycle du primaire, les romans de la collection Sésame sont une première incursion dans le monde de la lecture.  Les thèmes sont variés et se collent au quotidien des enfants: l'école, les amis, les loisirs, etc.  Dans le cas présent, D'où viens-tu, Aya? est un bel outil pour parler avec les enfants des événements récents qui ont eu lieu dans une Mosquée de Québec.
 
Aya et sa famille sont des réfugiés.  Lorsqu'ils sont en train d'emménager près de chez Rosaline, celle-ci voit l'occasion de se faire une nouvelle amie. Son copain Théo ne voit pas cela du même œil!  Il est jaloux de cette nouvelle amitié et il est dur avec Aya. Il se moque d'elle parce qu'elle ne sait pas jouer au hockey et qu'elle ne parle pas bien français.  Heureusement que Rosaline a le cœur plus tendre car avec l'aide de ses parents, elle participe beaucoup à l'intégration de Aya et sa famille dans le quartier.
 
C'est un tout petit roman pas anodin du tout qui fera peut-être la différence.  Il met en lumière les différences culturelles et les joies de l'amitié et du partage.
 
ISBN: 9782896333653

vendredi 10 février 2017

Quoi de neuf dans la PAL?

Quelques belles réceptions encore cette semaine...
 
 
Après Janvier, je voulais lire la suite! :)

 
 Robert Laffont Canada
Une lecture obligatoire et une nouvelle couverture pour l'occasion!


Robert Laffont Canada
"Haletant et addictif, Les filles des autres ne pourra que plaire aux fans de Gone Girl et de La Fille du train, maintenant les lecteurs dans le doute jusqu’aux toutes dernières pages."
 
Et une surprise...
 
 Un livre qui risque de rejoindre l'actualité...
 
 BONNE FIN DE SEMAINE!

mercredi 8 février 2017

Coeur de canaille - Les Ravenel tome 1, Lisa Kleypas.

Une canaille, c'est ainsi que Devon Ravenel se définissait à l'époque où il menait une vie futile et égoïste. Ce qui lui convenait tout à fait. Jusqu'au jour où la mort inattendue de son cousin Théo fait de lui le nouveau comte de Trenear. Un destin auquel rien ne l'a préparé. Du jour au lendemain, le voici criblé de dettes, à la tête d'un gigantesque domaine comptant plus de deux cents familles de métayers. Accablé par tant de responsabilités et conscient de son incompétence, Devon décide aussitôt de tout vendre pour reprendre son existence bohème. N'est-ce pas ainsi qu'agirait tout bon vaurien de sa trempe ?
 
Mais c'était avant de rencontrer Kathleen, la veuve de son cousin, une jeune femme courageuse, pétrie de grands principes, qui va révéler le héros qui sommeillait en lui...
 
Dans ma résolution d’emprunter plus de livres de la bibliothèque municipale cette année, je me suis tournée vers la collection numérique pour lire cette série suggérée par Kirkus dans un article intitulé
I’m hooked alright!  Bien que cette série se classe dans la catégorie roman d’amour historique, vous pouvez compter les faits historiques sur une seule main.  L’histoire se déroulant à la fin du 19ième siècle, certains manoirs ne sont pas encore dotés d’eau courante ou de salles de bain complètes.  L’auteure ne va pas vraiment plus loin… On circule à dos de cheval ou en fiacre et la médecine n’est pas aussi avancée qu’aujourd’hui.  Tant pis, parce que ce qui nous intéresse vraiment, c’est l’avenir du beau grand et fort Devon Ravenel!  Ayant hérité du manoir en ruine de son cousin Théo, il ne sait quoi faire de sa jeune veuve et des sœurs du défunt.  Habitué à son rythme de vie d’un homme de 28 ans sans grandes responsabilités, il se voit confronter à de grosses dettes accumulées par la famille.  Pauvre Devon… La veuve de son cousin a des yeux d’ambre, la taille fine et laisse un parfum enivrant de rose sur son passage.  Il fait tellement pitié!  **Soupirs**  Combien de temps mettra-t-il avant de la mettre dans son lit?
 
J’avais quelques réticences avant ma lecture car j’ai souvent des préjugés sur les romans dans le style Harlequin, mais je dois dire que c’est très bien écrit!  Ça se lit en criant lapin et franchement, j’ai hâte de connaître le destin de plusieurs des personnages dont Lady Helen.  Premier volet d'une trilogie, le deuxième volume est actuellement disponible sous le titre: Une orchidée pour un parvenu.  Et je crois bien savoir qui c'est!
 
Lisa Kleypas est une auteure américaine qui cumule les succès dans le genre.  Un nom que je retiendrai lorsque j’aurais envie de frivolité et de grands soupirs de jalousie! ahah
 
Collection: Aventures et Passions

vendredi 3 février 2017

Quoi de neuf dans la PAL?

Deux surprises dans la boîte aux lettres cette semaine!


"On n’oubliera pas de sitôt l’éblouissante Geneviève de Lanaudière, dont le charme et le bel esprit font tourner les têtes dans les salons de Québec. Pour rien au monde elle n’aurait raté les Mardis gras arrosés de l’intendant Bigot et les bals endiablés de sa maîtresse, la Pompadour du Canada, où se nouent et se dénouent les liaisons coupables. Elle l’ignore encore, mais sa vie va bientôt s’écrouler comme un château de cartes."


Presses de la Cité
Le tout accompagné d'un superbe calepin portant le titre précédent de l'auteur sur la couverture Une année particulière que j'avais bien aimé!

BONNE FIN DE SEMAINE!

mardi 31 janvier 2017

Raymie Nightingale - Un été marquant, Kate DiCamillo.

Raymie Clarke réalise que tout, mais absolument tout, dépend d'elle. Et elle a un plan. Si Raymie gagne le concours Little Miss Central Florida Tire, alors son père, qui a quitté la ville il y a deux jours avec une hygiéniste dentaire, verra la photo de Raymie dans les journaux et il reviendra à la maison. Pour gagner, non seulement Raymie doit faire de bonnes actions et apprendre à manier le bâton, mais elle doit aussi composer avec la toute menue Louisina Elefante qui s'évanouit constamment et qui a de l'expérience dans le monde du spectacle, et la féroce et entêtée Beverly Tapinski qui est déterminée à saboter le concours. À l'approche du concours, la solitude, le deuil et des questions sans réponses possibles créent entre les trois filles des liens d'amitié insolites et mettent au défi chacune d'entre elles de venir à la rescousse de façons inattendues.

Je viens de terminer ce roman et je ne sais comment exprimer mon étonnement.  Mon étonnement parce que je n'avais lu que des commentaires très élogieux au sujet de ce roman pré-ado.  Je dois dire qu'il est tombé à plat dans mon cas.  Oui, c'est mignon, sans plus.  Une belle histoire d'amitié entre trois jeunes filles de 10 ans toutes les trois à la croisée des chemins.  Le papa de Raymie étant parti avec sa maîtresse, elle est persuadée qu'il reviendra à la maison si celui-ci voit sa photo dans le journal parce qu'elle aura gagné le concours de majorette de Floride.  Un projet ambitieux.
 
Les passages avec la professeure de majorette sont justement assez étranges.  À mes yeux, ils font une coupure avec le reste du roman.  Il y aurait pu y avoir meilleure façon d'amener les moments de liberté des trois fillettes imposés par l'exaspération d'Ida Nee.  Moments de liberté qui les ont mises dans le pétrin plus d'une fois.  Ils font leur donner cela, elles ne manquent pas d'imagination dans leur temps libre!
 
Bref, je suis souvent à part des autres et j'ai déjà beaucoup apprécié le talent de cette auteure, mais pas cette fois-ci malheureusement.

10 ans et +
Scholastic
ISBN:  9781443155045

lundi 30 janvier 2017

samedi 28 janvier 2017

Calendar Girl - Janvier, Audrey Carlan.

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa sœur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite sœur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services.
 
De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse.
 
Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

Ceux qui me sont fidèles depuis longtemps savent  que Jules se livre n'est pas la meilleure vitrine pour la chick lit et encore moins si elle est fortement érotisée...  Lorsque j'ai croisé ce roman sur la chaîne youtube de Folies Livresques,  j'ai craqué pour la couverture et le concept. Entré dans les meilleures ventes du New York Times à sa première semaine en librairie, Janvier est le premier d'une série qui comporte douze romans, soit un pour chaque mois de l'année.  C'est ambitieux comme projet et je dois dire que c'est bien parti! Oui, vous roulerez des yeux au plafond parce que vous croiserez plusieurs clichés et quelques scènes assez prévisibles, mais qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour avoir de la romance à gogo et de bonnes bouffées de chaleur en prime de temps en temps?!  Vous êtes maintenant averties.
 
Mia est une jeune femme qui a à cœur la famille.  À un tel point, qu'elle est prête à se sacrifier pour sauver son père qui est dans un coma profond suite à un règlement de compte.  Ayant accumulé des dettes dans les sept chiffres, il est incapable de rembourser et sa vie est en jeu.  Forcée de trouver une solution payante rapidement, Mia devient escorte de luxe.  Le sexe n'étant pas inclus dans le contrat, elle devra se faire payer un extra si le client l'exige.  Mais voilà, Wes, son premier client est un dieu de la beauté (tout comme elle d'ailleurs, bien sûr!).  Engagée pour servir de par-feu aux croqueuses de diamants du jet-set hollywoodien qu'il devra affronter dans les multiples rendez-vous à l'agenda en janvier, Mia trouve son nouveau job assez facile!  Le plus difficile étant de ne pas tomber amoureuse de ce bel homme généreux qui la fait monter au septième ciel au moins trois fois par jour.  Il faudra passer à un autre contrat en février, il faut bien se raisonner un peu... et j'ai bien hâte de voir ce que ce nouveau client lui réserve comme "tâches"!

Hugo &  Cie
ISBN: 9782755629095

Quoi de neuf dans la PAL?

Du bonbon! Oh yes!
 
 
Le petit dernier de Mme. Aubry... je fais la fête!!!


École des loisirs
La suite de mon premier coup cœur de 2017!


Robert Laffont
"Shore est l’oeuvre d’une jeune auteure au talent remarquable, maîtrisant parfaitement les enchâssements de plusieurs histoires, à des décennies d’intervalle. Ensemble, ces récits forment le magnifique héritage de deux familles isolées par l’océan."


Hugo & Cie
"De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse."
 
Et une petite surprise!
 
 
J'ai des amis roumains, ça leur plaira de savoir que je lis un auteur de chez eux!
 
BONNE FIN DE SEMAINE!

jeudi 26 janvier 2017

Le chant des plaines, Kent Haruf.

Kent Haruf nous entraîne au coeur de cette Amérique profonde que l’on ne connaît pas assez. Nous sommes dans un bled perdu du Colorado. Entre le bruissement des éoliennes et le piétinement des troupeaux, des destins se croisent. Une lycéenne demiindienne de dix-sept ans enceinte d’un garçon parti sans laisser d’adresse est jetée à la rue par sa mère. Un prof du lycée du coin tente de s’en sortir avec deux gamins sur les bras après la fuite de sa femme dépressive. Ce petit monde se retrouve dans la ferme des McPheron, deux vieux célibataires aux mains calleuses mais au coeur en or…

Dans l’attention minutieuse qu’il porte à ses personnages et à leur vie quotidienne, tout en émotion contenue, Haruf n’est pas sans faire songer au grand Richard Yates. On n’oubliera pas de sitôt la poussière soulevée par les vieux pick-up sillonnant les grandes plaines.
 
Holt County dans le Colorado est une invention pure et simple de l’auteur, mais on y croit à 100%.

Tellement, que la suite de Le chant des plaines se nomme Les gens de Holt County!  Kent Haruf nous décrit si bien les paysages qu’on a l’impression que cette ville existe vraiment sur la carte du Colorado.  Pour avoir visité quelques villes de cet état américain et les Rocky Mountains, je confirme que c’est une magnifique région des États-Unis! 

Depuis que j’ai lu Nos âmes la nuit, je me suis donné comme plaisir de lire tous les romans de l’auteur et jusqu’à maintenant, je n’ai jamais été déçue.  Il est vrai que j’ai peut-être au fond de moi le fantasme du mec vêtu de jeans Loïs, chaussant de belles bottes de cowboy et abordant un chapeau Stetson sur son plus bel étalon, mais n’empêche que je suis toujours conquises par les personnages fascinants qu’il met en place dans chacun de ses romans.  Dans celui-ci, chacun vit une chose importante dans sa vie.  Une grossesse, une séparation, des problèmes scolaires ou encore un manque d’attention.  Les thèmes sont variés, mais tous sont unis en quelque sorte. Dans Le chant des plaines, chaque chapitre est consacré à un personnage ou à une paire de personnages, des frères dans le cas présent.  Les habitants de Holt County vivent leur vie devant nos yeux et si c'est parfois très calme, cela ne nous empêche pas de développer un certain attachement envers plusieurs d'entre eux.
 
Je vais me répéter encore et encore, mais ce que j’aime plus que tout chez Haruf, c’est son écriture directe sans flafla.  Il a le don de piquer notre intérêt dès les premières pages.  C’est comme une rivière, dont on ne voit jamais le début ou la fin, on a l’impression de toujours être à son milieu.  Elle coule, cela va de soi peu importe où nous sommes.  C’est cette impression que j’ai en lisant Kent Haruf.  J’arrive au milieu et je n’ai pas besoin de chercher le début ni la fin de l’histoire, il la raconte tranquillement et c’est toujours passionnant de tous les points de vue.  Chaque personnage a sa voix unique.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille de lire cet auteur américain car vous ne le regretterez certainement pas!
 
ISBN: 978-2-221-19572-7

mardi 24 janvier 2017

Melvile: L'histoire de Saul Miller, Romain Renard.

Saul Miller, brillant universitaire, professeur d'astrophysique, passe sa retraite à Melvile. Auprès de Saul, il y a Paz et sa fille Mia, une jeune fille de onze ans que Saul aide dans ses devoirs. Il y a Beth et Daniel, ses amis et voisins. 

Et il y a eux. Des chasseurs venus d'ailleurs et qui rodent dans les bois.
Une discussion qui tourne mal, un sourire inquiétant et c'est le monde de Saul qui explose. Mais c'était sans compter qu'ici, à Melvile, certaines légendes prennent chair et corps bien plus facilement qu'ailleurs...

 
Paru il y a presque un an jour pour jour, j'ai apprécié autant que le premier tome paru en octobre 2013.  Disons que je mets presque autant de temps que l'auteur à publier mes billets!
 
Melvile a quelque chose de rassurant pour moi.  L'auteur s'étant grandement inspiré de son expérience personnelle dans la forêt canadienne, je me sens chez moi en le lisant.  Avec très peu de BD à mon compteur, les couleurs criardes, les bulles à gauche et à droite, je ne suis jamais à l'aise.  Avec Melvile, j'ai fortement l'impression de découvrir un vrai village, avec de vrais habitants qui ont de vraies histoires à raconter.

Saul Miller est un homme de bon cœur, mais extrêmement tourmenté par son passé!  Très peu d'amis et un penchant pour la bouteille, difficile pour lui (et pour nous!) de distinguer le vrai du faux.  Il fait sombre sur les terres de Saul à Melvile... les rayons de soleil seront peut-être pour le prochain tome à paraître.

Bandes sonores, cartes interactives et un avant-goût du prochain album sont disponibles sur le site www.melvile.com
 
12 ans et +
ISBN: 9782803635702

Ma branche préférée, Mireille Messier et Pierre Pratt.

Une petite fille s'éveille un matin, après une tempête de verglas. La branche de son arbre préféré est cassée. Cette branche était son château, sa base d'espions, son bateau. Elle ne laissera personne partir avec SA branche. Puis son voisin, un homme âgé, l'aide à donner une deuxième vie à ce qui semble n'être qu'une simple branche aux yeux des autres.
 
Une histoire d'entraide, de complicité intergénérationnelle, de créativité. Une histoire très canadienne!
 
Tic Tic Tic Tic... Combien de mauvaises nuits avez-vous passé à entendre le bruit de la pluie glacée dans vos vitres?  Cette petite fille finit par s'endormir, mais elle se réveille avec une mauvaise surprise!  Sa branche préférée est tombée pendant la tempête. Misère de misère, c'est le drame et même si maman suggère de garder la branche, elle sait bien que ce ne sera que temporaire.
 
Heureusement, M.Félix est un voisin habile de ses mains et il saura réaliser la suggestion de cette petite fille afin de récupérer la vieille branche.  Et quelle bonne idée! Elle ne perdra rien de son château, sa base d'espions et son bateau!  Je parie même qu'elle y passera encore plus de temps à rêver!
 
C'est un album émouvant qui m'a fait sourire et qui m'a fait envier cette petite fille très perspicace et déterminée.  Elle a beaucoup de chance!  C'est effectivement une belle histoire d'entraide intergénérationnelle.

3 à 7 ans
Scholastic
ISBN: 9781443154420

dimanche 22 janvier 2017

Nous allons mourir ce soir, Gillian Flynn.

Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ?
 
Soixante pages! Lorsque je suis passée prendre ce livre arrivé pour moi à la bibliothèque cet après-midi, je m'attendais à quelque chose de plus consistant! Ça se lit comme une nouvelle.  On y retrouve beaucoup de manipulation et franchement, je me suis demandé lequel des personnages était le plus fou!  Gillian Flynn construit rapidement son intrigue et tous ses personnages sont crédibles dans le rôle du méchant, mais elle nous laisse en plan à la fin.  Je ne peux pas dire que c'est un coup de cœur pour moi.  Pas nécessairement une lecture essentielle dans cette nouvelle rentrée littéraire qui déborde de bons crus!
 
ISBN: 9782355845246

vendredi 20 janvier 2017

Sauveur et fils - Saison 1, Marie-Aude Murail.

Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…

Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.

Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?
Il y a longtemps (des années et des années!) que je me promettais un livre de Marie-Aude Murail.  Miss Charity figure sur ma liste à lire depuis des siècles, mais c’est Sauveur et fils qui marquera ma première rencontre avec l’auteure. Et quelle rencontre fabuleuse!

Sauveur et fils débute sans flafla.  En tant que lecteur, nous sommes immédiatement plongés dans le quotidien de Sauveur Saint-Yves, un psychologue clinicien qui a son cabinet adjacent à la maison.  Seul pour élever son jeune fils Lazare, il doit concilier famille-travail.  Il semble faire un bon travail, malgré la longue file de patients devant sa porte qui jonglent entre problèmes conjugaux, abus physiques ou mentaux et adolescents au bord du pire.  Malgré les sujets sérieux, l’auteure a fait en sorte que ce psychologue soit des plus optimistes en le dotant d’un sens de l’humour à toute épreuve et d’un sang-froid très enviable.  Si vous avez déjà consulté un psychologue, vous savez que ce n’est généralement pas lui qui parle le plus.  Il est l’arbitre dans les discussions et il préfère amener le patient sur la route des réponses et solutions plutôt que lui suggérer directement, comme s’il y avait une réflexion naturelle qui devait se faire pour assurer la guérison.  Cela provoque chez le lecteur une certaine impatience.  Dans le bon sens, bien sûr!  On a parfois envie de crier : « Allez, dis-lui ce qu’il ne va pas! »  Cet aspect du roman donne une grande sensation de réalité à l’histoire.  On s’attache rapidement aux clients de Sauveur!  Son fils Lazare ne donne pas sa place lui non plus, le petit coquin.  Il épie son père et il en sait peut-être un peu trop sur certains dossiers…

 
Et ce n’est pas tout,  Marie-Aude Murail a choisi de laisser planer un certain mystère sur la maman de Lazare. Au fil du roman, on en sait un peu plus… Sauveur sauve bien des gens, mais il a quand même quelques fantômes dans le placard et malgré ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas si facile pour lui de les laisser sortir!

 
Je suis plus que conquise par la plume de l’auteure et je me réjouis de constater qu’elle a une bibliographie sans fin… ou presque!  En attendant, je lirai la saison 2 des aventures de Sauveur et fils avec grand bonheur.

École des loisirs
ISBN: 9782211228336
 

Quoi de neuf dans la PAL?

Ça bouge un peu plus cette semaine dans ma boîte aux lettres!
Pour mon plus grand plaisir bien entendu...


Guy St-Jean
Il y a longtemps que je me promettais un roman de la très sympathique Evelyne Gauthier!
J'ai craqué pour la couverture!! Et 4 divorcées... mon petit doigt me dit que je vais en voir des vertes et des pas mûres dans ce roman!
 
 
La suite de Mille femmes blanches que j'avais aimé EMORMÉMENT!
 
Quelques achats du côté anglophone...
 

 
Parfait pour les fans de Red Queen et Outlander... ben voilà, c'est moi ça!
 
BONNE FIN DE SEMAINE!

dimanche 15 janvier 2017

Une année particulière, Thomas Montasser.

Une petite librairie, un travail herculéen, et un livre mystérieux qui va tout changer.
 
« Ma nièce Valérie doit s'occuper de tout. »
Se retrouver un beau matin avec une librairie sur les bras, Valérie ne s'y attendait pas. Pour elle qui se destinait à une brillante carrière de consultante internationale en économie, quel cadeau empoisonné !
La jeune femme va pourtant se laisser prendre au jeu et, indépendamment des comptes de la boutique au bord de la faillite, découvrir peu à peu la littérature. Kafka, Dickens, Calvino, Pessoa... Une tasse de thé à ses côtés, elle dévore avec joie tout ce qui lui tombe sous la main.
Texte après texte, échange après échange avec les clients peu banals du magasin, Valérie commence à prendre goût à sa nouvelle vie, mais c'est un roman singulier intituléUne année particulière et la rencontre d'un charmant inconnu qui l'aideront à écrire le chapitre décisif de son existence...


En 2017, j'ai décidé que j'emprunterais plus de livres de ma bibliothèque municipale.  Ce roman fait partie de ma nouvelle résolution!  Avec une librairie en couverture, j'avais de grands espoirs... Après coup, je constante que les avis sont partagés.  C'est vrai qu'il n'y a absolument rien de chamboulant dans cette histoire.  Valérie est une jeune diplômée universitaire qui se voit contrainte de reprendre la librairie de sa tante Charlotte suite à la disparition de celle-ci.  Elle fait les comptes (dans le rouge!), elle fait un peu de ménage, mais elle se surprend surtout à aimer lire!  Ayant un système de fiches avec commentaires, sa tante Charlotte lui construit involontairement une pile à lire.  D'ailleurs, plus d'une cinquantaine de titres sont répertoriés dans le roman et ils sont tous inscrits à la fin sous "Les conseils de lecture de Valérie et Charlotte".  Des classiques surtout et quelques autres...

Ce qui m'a le plus touchée en tant que lectrice a été d'observer Valérie en tant que nouvelle lectrice.  Vous savez quand au début de votre relation avec les livres, les journées ne sont plus assez longues, les heures de sommeil se font plus courtes... lorsque la piqure vous prend! Lorsque vous avez envie de rentrer chez vous au plus vite pour terminer votre lecture... C'est cette euphorie à travers Valérie que j'ai retrouvée dans cette lecture.  Juste pour cela, ça valait le coup!
 
ISBN: 9782258117631

samedi 14 janvier 2017

Quoi de neuf dans la PAL?

Il y a longtemps que je n'avais rien publié dans cette catégorie.
Le Père Noël m'a livré un livre pour Noël! C'est rare qu'il ose m'en offrir un et il a très bien choisi! (Soyons sérieux, il lui était fortement suggéré!!!)
 

 
En cette nouvelle rentrée littéraire, ma boîte aux lettres a repris du service!
 
 
J'étais passée à côté de ce titre en 2016 et comme le deuxième tome sort bientôt...






Scholastic
Les nouveautés de janvier sont très variées et alléchantes!

BONNE FIN DE SEMAINE!

jeudi 12 janvier 2017

Mille femmes blanches, Jim Fergus.

En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart vient en réalité des pénitenciers et des asiles… L’une d’elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l’alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste à l’agonie de son peuple d’adoption…
 

Mille femmes blanches en échange d’autant de chevaux et bisons et l’opportunité d’intégrer la population amérindienne au peuple blanc des États-Unis.  Une bonne idée du gouvernement, n’est-ce pas?  Puisées dans les asiles et les prisons, ces femmes acceptent le pari pour retrouver un semblant de liberté.  Malheureusement, la vie en forêt ne procure que très peu de temps libre… Ces femmes sont rapidement initiées à la lourde tâche de subvenir à leurs besoins au quotidien et pour les mois d’hiver à venir.  Souvent troisième ou quatrième dans la lignée des femmes de leur indien attitré, elles doivent vite oublier le roman d’amour et accepter les différences!

Mille femmes blanches est un roman de fiction, mais Jim Fergus écrit si bien qu’on y croit sur toute la ligne!  Montée de toute pièce, cette fresque monumentale se déroule dans un autre siècle et un autre monde, le dépaysement y est total.  C’est fort, c’est poignant et c’est parfois triste à mourir.  Je suis impatiente de lire la suite La Vengeance des mères publiée chez Cherche-Midi.

Lorsque je pense à ce roman, des mots me reviennent en tête : choc culturel, partage, solidarité féminine, courage, désolation, puissance, intolérance et bêtise humaine.

C’est un roman que je vous recommande chaudement.  Jim Fergus est un excellent conteur et sur près de 500 pages, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.  Tiré d’un fait divers du 19ième siècle, ce roman  ne doit pas frôler la réalité de bien loin…
 
ISBN: 9782266217460

mardi 3 janvier 2017

Comme chiens et chats, Collectif.

La vie offre toutes sortes d'inspirations : la nature, le sexe, l'amour, la beauté, la bouffe, tiens, même la laideur… Mais pour ceux qui, comme les six auteurs québécois réunis le temps de ce recueil, sont fous des chiens ou des chats, leur compagnon à quatre pattes se révèle une source intarissable de joie, d'anecdotes savoureuses et d'idées de fiction. Comme chiens et chats propose des nouvelles drolatiques ou dramatiques, ludiques ou très noires, nostalgiques de temps révolus ou résolument tournées vers l'avenir. Des récits aux antipodes les uns des autres, avec, comme point de départ, la passion du chien ou du chat.

Que ce soit pour combler une grande solitude ou pour apporter du réconfort sans jugement à un être humain, les animaux de compagnie excellent dans la capacité d'être là au bon moment.  C'est ce que ce recueil de nouvelles démontre.  Parfois triste, parfois tragique et souvent drôle, chacune des histoires met en vedette chats et chiens.  Les bienfaits d'un animal de compagnie ne sont plus à démontrer.  Mais ce qu'on oublie souvent, c'est qu'ils sont souvent source de situations cocasses... On a qu'à penser aux crises d'allergies qu'il déclenchent chez certaines personnes!  Je parle d'expérience, mon fils n'a que 2-3 minutes de répit en présence de poils!
 
Chaque histoire embaume l'amour des auteurs pour ces petites bêtes poilues.  La première exprime très bien ce concept car il se peut que l'amour que l'on porte à son chat soit plus fort que tout... Elle est bien bonne celle-là!
 
J'ai beaucoup aimé celle de Florence Meney, on sent le talent de l'auteure de polars derrière Friture louisianaise.
 
Mon coup de cœur va à Marie Josée Turgeon parce qu'elle m'a prise dans le détour avec sa fin punchée! Je dis souvent que je n'aime pas lire les nouvelles parce que la fin tombe souvent à plat, mais pas l'histoire de Marguerite qui est très touchante du même coup.
 
Donc, six histoires différentes avec des thèmes très variés.  Les amateurs de chats et chiens y trouveront leur compte comme moi en cet après-midi de tempête de neige.
 
Date de parution: septembre 2016
Stanké
ISBN: 9782760411920

Splat à la mer, Rob Scotton.

Splat a promis à son grand-père de lui rapporter un coquillage pour entendre la mer. Mais lorsqu'il arrive sur la plage... les ennuis commencent !

Une promesse est un promesse!  Mais trouver un coquillage pour son grand-papa chat n'est pas tout ce qu'il y a d'agréable à faire sur une plage!  Manger une glace au poisson, construire un château de sable... Et lorsque Splat se met enfin à chercher ces coquillages, il n'en trouve que des moches.  Heureusement, il est aidé par une baleine et une mouette.  C'est la portion de l'histoire que j'ai un peu moins aimé en tant qu'adulte.  Il y avait un peu trop de "fantastique", mais fiston n'a rien trouvé d'anormal et c'est ce qui compte!

Nathan
ISBN: 978-2-09-255262-9

dimanche 1 janvier 2017

Splat va chez le docteur, Rob Scotton.

Splat doit aller chez le docteur pour une simple visite médicale. Mais lorsqu’il entend ses amis en parler, Splat est très très effrayé !

Lorsque j'ai demandé l'avis de cet album a fiston, il l'a qualifié d'amusant!  Une visite chez le médecin, c'est toujours inquiétant... Il y a les bandages et que dire de la température que l'on vous prend et qu'on ne vous redonne pas après! Hahaha 
 
M.Scotton a beaucoup d'imagination et il a trouvé une belle façon de venir en aide aux parents parfois dépassés par les craintes de leurs enfants!  Un médecin jovial, des locaux invitants et des jouets dans la salle d'attente... de quoi plaire à Splat et le convaincre que finalement, ce n'est pas si pénible cette visite!  L'auteur a su calmer les angoisses de Splat...
 
ISBN: 978-2-09-255954-3