samedi 22 septembre 2018

Un été pour deux, Elin Hilderbrand.

Elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau et pourtant leurs caractères sont aussi différents que le jour et la nuit. Harper et Tabitha sont deux sœurs jumelles que la vie a séparées. L'insouciance et la décontraction de l’une sont à l’opposé de la rigueur et de l'élégance de l’autre. Mais le destin les réunit le jour où leur père décède brutalement. Et elles constatent amèrement que ni l’une ni l’autre n’est heureuse. La dernière rupture d'Harper a fait jaser toute l’île de Nantucket, tandis que Tabitha a bien du mal à élever seule sa fille adolescente sur l’île voisine de Martha’s Vineyard. Les deux sœurs décident alors d’échanger leurs maisons et leurs vies, le temps de quelques mois. Une parenthèse pour faire le point et essayer de réinventer leur quotidien. Avec des secrets de famille qui ressurgissent et de nouveaux amours, cet été va changer leur vie à tout jamais...    
 
Un été inoubliable. Le bonheur, peut-être.

Déjà plusieurs années que je lis un Elin Hilderbrand pendant la saison estivale.  Sept, huit, je ne les compte plus et j’aime toujours autant! D’abord parce que l’histoire se déroule toujours sur l’île de Nantucket, un petit coin paradisiaque des États-Unis qui est depuis bien longtemps sur ma « bucket list ».  Situé face à Martha’s Vineyard, une autre île prisée par la classe riche des États-Unis, les deux îles se livrent depuis toujours une bataille sans merci pour se mériter le titre du meilleur endroit où vivre!  À mes yeux, un ou l’autre ferait mon bonheur, mais ce n’est pas le cas de Tabitha et Harper, deux jumelles séparées à l’adolescence au moment du divorce de leurs parents.  Une est restée vivre à Nantucket avec leur père et l’autre est partie à Martha’s Vineyard avec leur mère… Un été pour deux, c’est donc une guerre familiale qui s’envenime au moment où Billy, le papa, meurt.  Les jumelles ont maintenant près de 40 ans, elles ne s’aiment pas et voilà que leurs vies doivent s’entrecroiser à nouveau!  Au fil du temps, on apprend à connaître leurs différences, leurs peines de cœur, leurs problèmes financiers, leurs pires défauts et leur mère assez détestable, merci! Les romans d’Elin Hilderbrand sont toujours légers et parfaits pour les vacances.  On y retrouve un peu de drame, mais surtout beaucoup d’humour et d’amour au final.  Les hommes y sont toujours charmants et les femmes souvent d’une beauté saisissante, mais cela ne m’empêche jamais d’apprécier l’histoire.  Une fois averti sur les clichés potentiels, il faut se laisser aller au gré du vent les deux pieds dans le sable. 
 
Elin Hilderbrand a un frère jumeau, on peut donc supposer qu’elle s’y connaît en matière de relation particulière qu’entretiennent les jumeaux.  Dans Un été pour deux, elle a su nous en montrer toutes les facettes et c’était parfois très houleux!
 
ISBN: 978-2-8246-1232-4           

1 commentaire:

Alex Mot-à-Mots a dit...

Ta Bucket list ? C'est quoi ?!