dimanche 6 janvier 2008

Un tourbillon de neige et de cendres, Partie II, Diana Gabaldon.

« Le temps correspond à beaucoup de choses que les gens appellent Dieu. Il préexiste à tout et n’a pas de fin. Il est tout-puissant, car personne ne peut rien contre le temps, n’est-ce pas ? Pas plus les montagnes que les armées. En outre, le temps guérit tout, bien sûr. Donnez à n’importe quoi assez de temps, et tout se réglera : la douleur sera absorbée, les souffrances seront effacées, les pertes subsumées. Poussière tu es, à la poussière tu retourneras. N’oublie pas, homme, que tu n’es que poussière et que poussière tu redeviendras. Et si le temps est apparenté à Dieu d’une manière ou d’une autre, alors la mémoire est forcément le fait du diable. » La seconde partie de Un tourbillon de neige et de cendres, sixième tome tant attendu de la saga de Diana Gabaldon, nous replonge dans le monde de Jamie et de Claire. Cette conclusion se déroule sous le signe de la menace. Claire et Jamie s’efforcent de leur mieux de protéger leurs terres et leurs gens, mais connaître l’avenir n’est pas forcément un atout. Il ne leur reste que quatre ans avant la parution de leur nécrologie dans une gazette locale, quatre ans pour louvoyer entre la politique et l’histoire et tenter de changer le cours de leur destin. Pour une fois, Jamie Fraser espère que les membres de sa famille se sont trompés au sujet de l’avenir – mais seul le temps saura le dire.


Un tourbillon de petites guerres, d'enlèvements et de soucis du 18ième siècle... Seul Jamie peut ramener sa femme prise aux mains d'un truand depuis le petit matin avant le dîner! Que c'est romantique, même taché de sang et quelques dents en moins... Acheté depuis presqu'une année, je ne pouvais me résoudre à le lire. Comme un bon chocolat, je désirais faire durer le plaisir. Une amie fanatique de Claire et Jamie passée chez moi la semaine dernière vêtue de son kilt écossais acheté en Écosse, m'a carrément (j'emprunte ici son expression!) donné le goût d'y replonger. À mon grand désarroi, parce que je ne peux faire autre chose que ça! Une fois que c'est parti, je suis envoûtée par ces Highlanders et leurs aventures! Gabaldon ne nous déçoit pas encore une fois et en aucun cas nous nous retrouvons en présence de longueurs (7 tomes avant quand même, il faut parfois étirer la sauce!). Malgré qu'elle pousse quelques situations un peu trop loin, la suite nous fait souvent oublier ces petites exagérations... Comme à son habitude, elle laisse la porte grande ouverte pour une suite que j'attendrai avec impatience!

6 commentaires:

maijo a dit...

Ahhh, la saga de Gabaldon... J'ai abandonné famille et maison l'année dernière quand j'étais plongée dans cette lecture!!!

Mandragore a dit...

Je suis totalement d'accord avec toi. C'est comme de retrouver des amis chers à chaque fois. Et je suis aussi totalement vendue à cette série, qui présente souvent des situations cocasses!

JULES a dit...

Maijo et Mandragore: c'est très prenant comme série et le duo Fraser est si charmant... :)

Karine a dit...

Il faut vraiment que je m'y remette!!! J'ai arrêté de lire la série après "La croix de feu" mais il me semble que je pourrais bien avoir le goût de retrouver Jamie!!! :)

jhade a dit...

Je suis en deuil... j'ai terminé le dernier livre de la série hier.

Je crois que je vais recommencer le premier, seulement pour retrouver ces personnages magnifiques! C'est une vraie drogue cette série. Je donnerais cher pour qu'il y ait encore une suite!

Anonyme a dit...

|Jimmy Choo 'Buzz' Caged Sandal
|Jimmy Choo 'Clue' Glitter Slingback sandals
|Jimmy Choo 'Egypt d'Orsay Leather Pump
|Jimmy Choo Adore lace-front sandals
|Jimmy Choo Atlas strappy sandals
|Jimmy Choo Biker leather sandals
Christian Louboutin BootsChristian Louboutin Boots
Christian Louboutin Pique 140 sandals
Christian Louboutin - Declic Pumps Pink