dimanche 15 mars 2009

Le voyage dans le passé, Stefan Zweig.

Le voyage dans le passé est l'histoire des retrouvailles au goût amer entre un homme et une femme qui se sont aimés et qui croient s'aimer encore.Louis, jeune homme pauvre mû par une " volonté fanatique " tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il est envoyé quelques mois au Mexique pour une mission de confiance. La Grande Guerre éclate. Ils ne se reverront que neuf ans plus tard. L'amour résiste t-il à tout ? A l'usure du temps, à la trahison, à une tragédie ? Dans ce texte bouleversant, jamais traduit en français jusqu'à ce jour, on retrouve le savoir-faire unique de Zweig, son génie de la psychologie, son art de suggérer par un geste, un regard, les tourments intérieurs, les arrières-pensées.les abîmes de l'inconscient.

Seul Stefan Zweig peut réduire le feu sacré de l'amour en une centaine de pages sans rien négliger! On s'y brûle dès le premier paragraphe lu. Son intensité est fulgurante, pas besoin de signet pour lire ce livre... À travers Louis, nous apprendrons qu'il est impossible de taire un amour même après 9 ans d'efforts. Celui-ce peut se modifier au fil du temps, mais il ne s'éteint jamais tout à fait. Zweig sait retransmettre le émotions et il est si intense ici, qu'on oublie tout le reste et le temps file aisément... Un grand coup de coeur (encore) pour cet écrivain à l'écriture très féminine, très sensible.

13 commentaires:

Frisette a dit...

Vilaine tentatrice! Encore un titre que je vais devoir me procurer...

Dominique a dit...

j'ai lu et fait un billet avec grand bonheur, comme tu le dis l'écriture est d'une grande sensiblité, un petit bijou

gambadou a dit...

j'ai beaucoup aimé ce livre. On y retrouve, comme tu le dis, la finesse d'écriture de Zweig

freude a dit...

Hum, moi qui adore Zwaig, je note !

La Pyrénéennne a dit...

J' ai aimé ce livre comme tous les autres de Zweig , que j' adore !Quelle finesse dans l' analyse des entiments , toujours !!!

keisha a dit...

Je sais ce que je dois faire : il est à la bibli ! je ne résiste pas...

Leiloona a dit...

Zweig fait partie des auteurs dont je ne me lasse pas. :)
Cette nouvelle est superbe.

Soie a dit...

Un auteur que je ne connais pas mais que tu me donnes envie de découvrir.
PS J'ai offert les rêves de mon père de B.Obama à mon père à moi :). j'ai très envie de le lire aussi et j'ai hâte de voir ce que tu en penses.
Bonne soirée.

Jules a dit...

Frisette: entre vilaines, on s'entretient! ;p

Dominique, Gambadou et La Pyrénéenne: il devait être une femme dans un autre vie!

Freude: il faut lire celui-là alors!

Keisha: cours vite!!!

Leiloona: en tout cas, il ne me déçoit jamais celui-là!

Soie: je dois lire les anciens achats avant celui-là!!

Karine :) a dit...

J'adore Zweig! Et j'ai aussi beaucoup aimé cette nouvelle, qui a été un coup de coeur pour moi!

La pyrénéenne a dit...

Un petit clin d'oeil à ton blog chez moi aujourd'hui ...

Orchidee a dit...

un pro des sentiments ce zweig

pagesapages a dit...

"Pas besoin de signet pour lire ce livre" : comme c'est juste !!!
Moi aussi, j'ai adoré :-)
(mais ce n'était pas une surprise, je pense adorer pratiquement toute l'oeuvre de Zweig...)