samedi 17 juillet 2010

Légendes d'automne, Jim Harrison.

« Les romans de Harrison font entrevoir en chacun de nous l'ombre portée du criminel, du tricheur et du saint. Au surplus, le style est à lui seul un chef-d'oeuvre, une leçon pour les auteurs français plus habiles à sodomiser les mouches de la ponctuation, à sacraliser des arguties qu'à livrer une inspiration urgente. Le roman, pour Harrison, c'est la religion du délire. Il enivre les mots, les soûle à mort ; il écrit à tue-tête et bâtit des phrases où se devinent encore les ahans et les suées. Jim Harrison est un écrivain passionné donc il nous passionne. »
Yann Queffélec, Le Nouvel Observateur



"Les romans de Harrison font entrevoir en chacun de nous l'ombre portée du criminel, du tricheur et du saint." Voilà une belle phrase qui pourrait aussi servir à décrire les personnages principaux de ces trois nouvelles aussi condensées et délicieuses qu'un nectar de fruit exotique! Trois hommes à la croisée des chemins prenant des routes inusités dans leur époque respective. La réalité du présent imprègne chacune des histoires: la première guerre mondiale pour Tristan; les libertés sexuelles et les substances illicites des années 70 pour Nordstrom et les mafieux des temps modernes du Mexique pour Cochran. Chacun de ces hommes ont du coeur au ventre tout en ayant un certain détachement face à leur propre vie. Ils sont prêts à mourir pour atteindre leur fin tant ils sont convaincus! Quoi dire d'autre que ce sont des nouvelles très fortes car les personnages sont profonds et plausibles. C'est un de ces livres que j'adore, mais qui me laisse sans mots pour en faire l'éloge... il faut le lire aurait pu constituer la totalité de mon billet, suivi d'un reproche à l'auteur: pourquoi ne pas avoir fait un roman pour chacune des nouvelles?

12 commentaires:

Restling a dit...

Excuse ma question bête mais ça a quelque chose à voir avec le film ?
En tout cas, je note qu'il faut le lire ! :-)

Jules a dit...

Restling: le film est tiré d'une des nouvelles, mais je ne l'ai pas vu!

Grominou a dit...

Je lis ton billet en diagonale car ce livre est déjà sur ma LAL... Suis un peu déçu d'apprendre qu'il s'agit de nouvelles, cependant!

Vu le film il y a plusieurs années, bien aimé. Brad Pitt, yum!

dasola a dit...

Bonjour Jules, j'ai découvert Jim Harrison avec ce recueil de nouvelles: superbes. J'avais bien aimé le film. Brad Pitt était très bien. Une vengeance a aussi été adaptée au cinéma (Revenge) de Tony Scott avec Kevin Costner, Madeline Stowe et Anthony Quinn (j'avais aimé mais la critique non). Bon dimanche.

Jules a dit...

Grominou: moi aussi j'ai été déçue, mais les trois sont bonnes!!

Dasola: tu m'apprends la bonne nouvelle pour Vengeance! Je n'ai même pas vu les légendes avec Brad que je n'aime pas trop...

Kathel a dit...

J'adore les ivres de Jim Harrison... bon, j'avoue ne pas avoir lu le dernier sur lequel je n'ai pas lu grand chose de bien. Mais Légendes d'automne, c'est un incontournable !

JUles a dit...

Kathel: c'est un de ses classiques pas de doute!

marie a dit...

J'avais lu le livre il y a quelques années. Un vrai bijou !

JULES a dit...

Marie: il fait l'unanimité!

Les habitants de l'Avenue a dit...

je viens de l'acheter, je le garde pour les vacances et ton billet me fait saliver ! merci ! découverte de ton blog, j'aime !!!

Karine:) a dit...

J'avais adoré le film (oui, je sais, il paraît que c'est mal... mais bon, il y avait Brad Pitt dedans et à l'époque... sans commentaires!) Contente que les nouvelles soient aussi bien!

Joelle a dit...

Je n'ai lu que Dalva de cet auteur et cela ne m'a pas vraiment poussée à lire autre chose de lui ! Mais un recueil de nouvelle aurait peut-être plus de chance de me plaire !