lundi 15 novembre 2010

The good husband of Zebra Drive, Alexander McCall Smith.

The eighth installment in the universally beloved, internationally bestselling series.

In the life of Mma Ramotswe – a woman duly proud of her fine traditional build – there is rarely a dull moment, and in her newest round of adventures, challenges and intrigues, the same certainly holds true. But one thing above all else is keeping her occupied – her estimable husband, Mr. J.L.B. Matekoni. He has been hinting for some time now that he intends to do something special for their adopted daughter, Motholeli, and it seems that the time for this good deed has come. Of course, good deed or not, his plan is bound to hit some snags. And that’s when he will undoubtedly consider himself doubly – perhaps even triply – lucky to be married to the ever-resourceful, ever-understanding Precious Ramotswe.

Encore une fois Mma Ramotswe poursuit ses petites enquêtes... petites dans le genre d'un mari qui triche son épouse ou encore des patients qui décèdent mystérieusement dans un hôpital. Elles n'ont rien d'un grand polar ou d'un grand policier, mais tout est dans le rythme. McCall Smith réussit à écrire pour nous faire lire dans le ton parlé que j'imagine dans les rues du Botswana! Tout dans est dans l'atmosphère... ou dans le thé. Une fois que la première page est lue, on est déjà au rythme africain, on sent plus relax, on se fait un petit thé (pour vrai!!) et on a pratiquement toujours envie de changer son rythme de vie pour en adapter un plus molow à tout jamais. Tout y est si simple, la communication et le respect y sont très présents, l'être humain a une valeur et est très important pour Mma Ramotswe et son entourage. J'aime cette série, parce qu'elle me transporte à l'autre bout du monde dans le bush, le sable, en pleine nature africaine dans toute sa splendeur quoi!

C'est une lecture commune en compagnie de Valérie, Bookworm, Karine et Zarline.

9 commentaires:

Joelle a dit...

Je n'ai pas encore lu celui-là mais j'adore cette série ... elle met du baume au coeur et un sourire aux lèvres :)

Valérie a dit...

Un beau voyage. Elles sont haut en couleur, les femmes dans ces romans.

zarline a dit...

J'ai lu le premier de la série en pleine préparation d'examens, alors le rythme africain, hum hum! Par contre, ça explique peut-être que que je sois arrivée 15 minutes en retard à mon premier examen. African time! ;-)

Penelope a dit...

Je viens de terminer le premier livre de la série, et j'ai aimé le côté très zen de Mma Ramotswe :)

Karine:) a dit...

J'ai le premier comme Zarline. La construction de ce premier tome m'a donné un peu de mal mais c'est un roman ma foi bien sympathique. Je poursuivrai la série!

Jules a dit...

Joelle: c'est vrai qu'on sourit souvent, parfois les personnages sont un peu "nono"!!

Valérie: les apprentis du garage ne sont pas reposants non plus!

Zarline: mais en congé de maternité, c'est parfait!! ahahah

Penelope: disons qu'elle est très diplomatique...


Karine: je te dis, on a l'impression de parler à la Botswanaise en lisant ses livres! :)

bookworm a dit...

Mon billet paraitra demain(j'espère) car je n'ai pas fini la lecture de mon livre, trop de choses en meme temps et un peu de paresse aussi...

Mango a dit...

J'en ai lu un pris au hasard avec un cobra sur la couverture je crois et je n'ai pas aimé. Je ferais bien de commencer par le premier de la série!
Quant à notre lecture commune des "Chutes" de Oates, ça m'arrangerait bien qu'elle n'ait lieu que le 15 décembre car je n'ai pas encore réussi à trouver le livre. Attendons de voir ce que répondra George!

Jules a dit...

Bookworm: pas de presse, on est ici pour rester! :)

Mango: parfait pour moi aussi, c'est écrit petit!!! :p