dimanche 10 février 2008

J'étais derrière toi, Nicolas Fargues.

" C'est dans la trentaine que la vie m'a sauté à la figure. J'ai alors cessé de me prendre pour le roi du monde et je suis devenu un adulte comme les autres, qui fait ce qu'il peut avec ce qu'il est. J'ai attendu la trentaine pour ne plus avoir à me demander à quoi cela pouvait bien ressembler, la souffrance et le souci, la trentaine pour me mettre, comme tout le monde, à la recherche du bonheur. Qu'est-ce qui s'est passé ? Je n'ai pas connu de guerre, ni la perte d'un proche, ni de maladie grave, rien. Rien qu'une banale histoire de séparation et de rencontre. " Sur le ton de la conversation, Nicolas Fargues parle d'amour, de jalousie, d'humiliation, de désir, et de l'enfer. Un magnifique roman d'amour, drôle et émouvant.

C'est l'histoire rocailleuse d'un couple. Avec tous les détails, les baises, les hauts et les bas. Un homme mou, une femme de caractère et des feux d'artifices. Si c'est cela la crise de la trentaine, vivement que nous atteignons la quarantaine... J'ai passé quelques bonnes heures en compagnie de tous ces "beaux" personnages (il insiste sur la beauté externe de chacun...) de Fargues. Le ton y est intime et teinté de quelques touches d'humour que l'on apprécie dans cet univers poignant de la confidence infidèle. Ben oui, on veut tous savoir comment ça se terminera, non?! Impossible de lâcher avant la page 236.

9 commentaires:

Karine a dit...

Je ne sais pas trop si je suis tentée par cet auteur... je suis dans ma phase peut-être!!!! ;)

Peut-être me parlera-t-il davantage quand je le croiserai en librairie (tiens... un autre peut-être... ça devient une manie!!!)

JULES a dit...

Karine: tu entres dans la vie de ces deux êtres qui vivent des aventures extra-conjugales et tu vois la façon de traiter la situation bien différente chez les deux sujets!!! J'ai beaucoup aimé!

n-talo a dit...

décidément chez cathulu il y a une histoire de couple
mon préféré reste le jardin des henderson de catherine hermary vieille pour la raison que je lui ai dite
bise matinale
le soleil se lève et enflamme le ciel du bleu, du pourpre du violet et de l'ocre

Anne a dit...

J'avais pas du tout aimé "One man show"...

JULES a dit...

N-Talo: pas certaine de comprendre ton commentaire...

Anne: Connais pas! :|

Bob August a dit...

Ma lecture pour avril...

JULES a dit...

Bob: un seul? tu planifies à l'avance?

Nico a dit...

J'ai beaucoup aimé les passages concernant l'aventure du narrateur, mais beaucoup moins les longues descriptions sur la crise de son couple, et en particulier, celles concernant sa femme Alexandrine, décrite comme une femme inhumaine et tyrannique. On souffre pour le narrateur et, personnellement, je trouve ça presque malsain. Bref, un roman avec du bon et du moins bon!

lucie a dit...

ah j'aime bien ton billet une histoire "rocailleuse"...j'ai aimé cette confidence adultère qui balaye des thèmes qui nous touchent toutes...