mercredi 30 septembre 2009

Des bibliothèques pleines de fantômes, Jacques Bonnet.

Avez-vous peur de mourir dans votre sommeil, enseveli sous l'écroulement de votre bibliothèque ? L'accumulation de livres ne met-elle pas en danger l'existence même de votre famille ? Classez-vous les volumes par thème, langue, auteur, date de parution, format ou selon un autre critère de vous seul connu ? Peut-on faire voisiner sur une étagère deux auteurs irrémédiablement brouillés dans la vie ? Autant de graves questions se posant à cette espèce en voie de disparition : les bibliomanes, qui, outre la passion de posséder les livres, ont celle de les lire.Les bibliothèques sont des êtres vivants à l'image de notre complexité intérieure. Elles finissent pas composer un labyrinthe dont pour notre plus grand, et dangereux, plaisir, nous pouvons très bien ne plus sortir. Dans ce petit traité sur l'art de vivre avec trop de livres apparaissent, parmi nombre d'autres, Pessoa tentant de devenir bibliothécaire, Matisse postulant au poste de " contrôleur du droit des pauvres " ou encore le capitaine Achab et le mystère de sa jambe abandonnée à Moby Dick.En fait, ces milliers de pages qui occupent nos étagères sont peuplées de fantômes bien vivants qui, une fois rencontrés, ne nous quittent plus.

C'est Mariel qui m'a proposé cette lecture commune et je n'ai pas hésité longtemps avant de dire oui, car c'est un livre qui n'était qu'une tentation quotidienne depuis son achat! Parfois, j'ai si hâte de lire un livre que je le repousse à plus tard, pour faire durer le plaisir, me torturer, allez savoir... Bref, je n'ai pas été déçue, malgré les quelques passages où l'auteur étale un peu son riche savoir trop lourd à digérer pour une simple lectrice qui n'a pas la culture littéraire élitiste en sa possession... N'empêche que je me suis retrouvée plusieurs fois dans les problèmes communs de tout lecteur: le classement, l'espace, les prêts, etc. Certains moments sont sublimes pour nous aider à accepter notre condition de compulsif incorrigible et nos petites manies! C'est un livre trop court, drôle et parfait pour découvrir comment d'autres gèrent le fameux casse-tête que peut être le loisir de lire... À ajouter dans votre bibliothèque, ça va de soi!

Objectif PAL # 7

13 commentaires:

Mariel a dit...

Eh bien, il semble qu'on partage le même avis: une lecture agréable, qui "parle" à tout lecteur compulsif, mais qui est parfois "lourde" par ses longues listes à multiples références...
Merci pour cette lecture! ;)

Ys a dit...

Ça, c'est un livre totalement Book Inside, il me tente bien !

bladelor a dit...

J'avais beaucoup aimé cette lecture, livre emprunté à la biblio mais que je m'offrirai peut-être un jour !

La Pyrénéenne a dit...

Moi j'ai été déçue ... je me suis un peu ennuyée !

keisha a dit...

Livre aimé, comme ceux de Manguel, oui des essais très Book inside comme le dit Ys!
Surtout en ce moment où je range complètement mes livres... (et lui il va où, etc...)

Jules a dit...

Mariel: Merci à toi et je n'avais pas lu ton commentaire, je viens de voir que j'ai à peu près dit la même chose que toi!! ;o)

Ys: :o) totalement!!

Bladelor: certainement le genre de livre qu'on offre à des gens comme nous!!

La Pyrennéenne: un peu comme moi avec le Jeu de l'ange de Zafon... chacun son tour! ;p

Keisha: moi j'ai réglé le problème, je les classe par collections...

Reka a dit...

Je note, je note ! :)

albertine a dit...

j'ai adoré !!! Un peu le portrait de nous tous en fait hein ?!

Jules a dit...

Reka: c'est tout petit, il ne prend pas beaucoup de place! :)

Albertine: oui, à quelques miliers de livres près peut-être...

La Pyrénéenne a dit...

Je n'ai pas lu le jeu de l' ange et je ne sais pas si je le ferai mais c' est vrai que je suis en train de lire L' ombre du vent du même auteur et que j'aime plutôt !

Michel a dit...

souvent nous nous reconnaissons dans ce portrait, c'est indéniable

un peu érudit par moment mais jamais trop longtemps, le livre étant tellement court

Jules a dit...

la Pyrénéenne: Lombre du vent est 100 fois meilleur!

Michel: trop oui, il ne parle pas de nous tous bloggeurs-lecteurs-compulsifs-accro!!!

liliba a dit...

La bonne excuse pour adopter un livre de plus !!!