mercredi 15 novembre 2006

Le blog dans tous ses... ébats!

Il y a eu une discussion intéressante cette semaine sur la masturbation féminine sur le blog d'ALGY (voir mes liens, je suis nulle en informatique!) et je viens tout juste de tomber sur cet article du Courrier International de cette semaine qui touche un peu le sujet traité chez ALGY... lisez le blog et l'article après... Que pensez-vous de tout ça?


INTERNET • Sexe et liberté politique sur les blogs arabes
"Le blog offre un monde différent. C'est le seul moyen de m'exprimer à ma guise", confie Fouad Al-Farhan, jeune Saoudien de 31 ans. "Après six années passées aux Etats-Unis où il a suivi des études en informatique, Farhan est revenu dans son pays où la liberté d'expression lui a manqué", relate The Wall Street Journal qui l'a rencontré. Le jeune homme fait partie d'une nouvelle vague de jeunes Arabes qui ont de plus en plus recours aux blogs pour contourner les restrictions et l'autoritarisme en vigueur dans leurs pays musulmans et conservateurs, explique le quotidien américain. "Les activistes ont commencé par utiliser les blogs pour organiser des manifestations et critiquer la politique et la corruption de leurs gouvernements. D'autres, moins attirés par la politique, les ont transformés en forums pour des débats sur la religion ou pour partager des histoires personnelles et des fantaisies sexuelles", souligne le journal. A peine 10 % de la population dans le monde arabe a accès à Internet. "Mais ce chiffre ne cesse d'augmenter. Il a déjà été multiplié par cinq depuis 2000." En Arabie Saoudite, une monarchie absolue où sont interdits les rassemblements, les partis politiques et les groupes de défense des droits civiques, "le nombre des blogueurs a été multiplié par trois depuis le début de l'année. Actuellement, ils sont estimés à quelque 2 000, dont la moitié seraient des femmes. Dans ce pays, elles n'ont pas le droit de conduire une voiture ou de voyager sans l'autorisation d'un tuteur masculin. Séduites par l'anonymat que leur offre le web, ces Saoudiennes ont produit des blogs alimentés de poèmes féministes, d'histoires romantiques ou torrides et de discours fulminants contre les restrictions imposées à leur quotidien et la société patriarcale où elles vivent." Le succès des blogs ne laisse pas les autorités indifférentes. "En Egypte, au moins six blogueurs ont été arrêtés cette année. En Arabie Saoudite et au Bahreïn, plusieurs blogs ont été bloqués par les fournisseurs d'accès à Internet, contrôlés dans ces pays par l'Etat." Mais, apparemment, cette répression ne fait que renforcer la volonté des blogueurs de poursuivre leurs actions.

2 commentaires:

Algy a dit...

Super intéressant cet article !

C'est vrai qu'on aime à se dire que les blogs pourraient faire bien des choses : faire bouger les consciences, déstabiliser certains régimes... en attendant que cela se réalise, on peut déjà espérer y voir une fenêtre d'expression où s'engouffre chaque jour un peu plus de monde.

Pour que le net et les blogs jouent pleinement leur rôle d'outil d'émancipation, il faudrait toutefois que les fournisseurs d'accès ne soient pas uniquement contrôlés par l'État.

JULES a dit...

@Algy:Tu touches un bon point! Les gens ne savent peut-être pas, mais c'est un phénomène remarqué en Tunisie, par exemple, où l'accès à des sites de courriel comme Yahoo et Hotmail étaient innacessibles il n'y a pas très longtemps. D'ailleurs, les journaux sont encore parfois contrôlés lorsque certains articles ne conviennent pas au goût du "régime" en place. L'Internet est difficile à contôler, nous pouvons dire que c'est une bonne chose dans ce cas-ci!