lundi 11 septembre 2006

9/11

Je n'embarque pas dans le bain 9/11... peut-être parce que la politique me passe au dessus de la tête en général ou qu'on en a trop parlé !?!?! Je pense que parce que nous pouvons nous rendre à New York en auto et que pour une fois c'est un pays riche qui est atteint, ce ne sont pas des raisons d'en faire la tragédie suprême... Je suis allée à ground zero et je n'ai pas pleuré. Pas plus que les gens autour de moi (je ne sais pas quand les journalistes y sont allés mais l'année dernière il n'y avait pas vraiment de gens en pleurs comme ils se plaisent à dire...) Il y a tellement de tragédies autout du monde qui font des milliers de victimes innocentes: Liban, Afghanistan, Rwanda, Louisianne, les victimes de tsunamis et tremblements de terre, des bombes, etc. et personne ne va les pleurer chez eux... Sur le blog de Martineau j'avais fait un peu le même commentaire (en référence à un post sur ground zero) et une personne m'a répondu en disant que nous pleurons parce qu'il y avait des québécois qui travaillaient dans les tours et parce que c'est près de chez nous! D'accord, mais que fait-on des soldats canadiens (entre autres) qui tombent comme des mouches en ce moment ou ceux qui sont victimes des catastrophes naturelles dans certains pays? Est-ce que ces mêmes personnes pleurent aussi pour eux? Pourquoi 9/11 est-il plus grave? Honnêtement, je n'arrive pas à être plus triste pour le World Trade Center que pour les autres! Une vague qui avale tout sur son passage est pour moi aussi impressionant qu'un avion qui fonce dans une tour, un soldat qui meurt au combat ou quelqu'un etouffé par un immeuble effondré, c'est du pareille au même... il y a des morts!

2 commentaires:

A.L.G.Y a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
A.L.G.Y a dit...

Bravo Jules !!
En effet, c'est un peu assommant de nous rappeler ad nauseam cet évènement... mais il faut croire, que lorsque la vie a un peu moins de valeur aux yeux de l'opinion, lorsqu'il s'agit de noirs, de musulmans, de soudanais du Darfour, de congolais ou d'autres Sri-lankais, Indonésiens.....
La société de l'information.. ou plutôt la société compassionnelle n'est pas à une contradiction près !!