samedi 4 novembre 2006

Quelle dépendance?

Récemment, une amie publiait un "post" sur la cyberdépendance et je me croyais atteinte... Ce soir, je suis privée d'ordinateur (mon Antonio y fait danser ses menottes depuis le milieu de l'après-midi... il est en pause en ce moment!) et je réalise que c'est plutôt le fait de ne pas avoir de clavier que de ne pas avoir accès au web qui m'est le plus pénible! La dépendance est telle, qu'avant d'utiliser mon crayon et un bout de papier sur lequel j'ai couché cet état d'âme, je me suis demandé (intérieurement pour ne pas être ridiculisée en 2006!!) où est-ce que j'avais rangé ma bonne vieille "dactylo"... Je devrai peut-être conserver un clavier de secours pour me satisfaire en période de crise?? Un peu comme les vieux téléphones qu'on laisse aux enfants ...

:-)

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Je suis d'accord, c'est frustrant de decouvir qu'on est si dependants de ce tas de feraille :-)

Anonyme a dit...

Jules tu profites des pauses d'Antonio pour soulager ton manque.

Speedy

JULES a dit...

@speedy: il travaille très fort en ce moment... je lui suggère de prendre des pauses régulièrement!!! C'est bon pour sa santé mentale. Hihihi Et toi, que fais-tu ici ce matin?! :-p

Anonyme a dit...

J'ecoute un match de foot sur internet, je regarde un peu de foot sur Tv5, je réponds à quelques emails, je regarde un prochain post. Bref pleins de choses en même temps.

Speedy

JULES a dit...

@speedy: préparation d'un nouveau "post"... je soupçonne qu'on y retrouvera un politicien mise à mort par pendaison comme sujet... j'attends...