mardi 13 février 2007

Cercle littéraire No.1

Tout juste rentrée de ma première expérience “cercle littéraire”, je me devais de vous en faire part.

Au programme : « La traduction est une histoire d’amour » de Jacques Poulin.
Présentes : 12 femmes âgées entre 45 et 75 ans… et moi.
Endroit : bibliothèque située dans un des quartiers les plus huppés de Québec.
Résultat : je ne suis pas de taille.

Comment puis-je rivaliser contre 15 à 35 ans d’expérience de lecture de plus que moi et tout le bagage que cela comporte ? La majorité ayant déjà fait la lecture de tous les livres de cet auteur et possédant une banque de références littéraires très élaborées, je me suis sentie comme une voyageuse sans valises…

Armées de leur cahiers de note, crayons et de leur roman acheté (et non emprunté !), elles ont puisé l’inspiration au plus profond d’elles-mêmes pour nous transmettre leur bonheur éprouvé à la lecture de ce roman ainsi que la connaissance profonde des thèmes exploités. Enrichissant, certes, mais intimidant. J’ai fait part de quelques commentaires, mais la pente à monter sera longue.

Le mois prochain nous aurons au programme « La petite fille de Monsieur Linh » de Philippe Claudel. Je ferai tout simplement en sorte d’être un peu mieux préparée, car ces dames savent de quoi elles parlent !

16 commentaires:

Cuné a dit...

Mais justement Jules, tu as beaucoup à apporter à ce cercle rempli d'expérience : la tienne. ta fraicheur, ton oeil neuf, ta spontanéité, tout ça compte, et un cercle qui ne réunit qu'un seul et même modèle d'adhérent se sclérose vite fait et meurt tout seul.
Bien sûr que tu es de taille, tu vas leur apporter beaucoup.
Et surtout amuse-toi !! :-D

n-talo a dit...

et alors, c'est de la diversité que nait la richesse
et puis tu ne dois pas avoir de préjugés sur les vieilles dames de 45 ans !

BelleSahi a dit...

La petite fille de Monsieur Linh est un très très beau livre alors tu sauras quoi dire !!!

florinette a dit...

C'est bien d'assister à ce genre de réunion mais surtout ne te dévalorise pas face à ces dames, il n'y a pas d'âges pour apprécier et parler de la littérature, tu peux avec tes mots à toi, ce que tu as ressenti au fond de toi, leur apporter beaucoup.

JULES a dit...

Merci à vous quatre de m'encourager! ;p Elles ont une profondeur que je ne possède pas, elles font l'analyse de bouquins ensemble depuis plusieurs années et certaines connaissent presque les livres de mémoire. Je n'ai pas de préjugés envers les gens plus âgés, mais il faut admettre que ces dames ont plusieurs années de lecture d'avance sur moi et ça se voit! On s'en reparle le mois prochain...

Naniela a dit...

Impressionnant!!! Personnellement, ça me ferait peur... BRRRRR!!!;o)))
Et le plaisir, tout simplement... Tu sais celui dont on est incapable de parler, tellement il nous submerge...
Lire en prenant des pages de notes... pas pour moi...

valdebaz a dit...

Par expérience (une vieille de 42 ans), on apporte forcément quelque chose dans un groupe. Ce qui doit être le plus déroutant, c'est d'arriver dans un "microcosme" rôdé. Comme tout le monde te le dit, la diversité est source de richesses. Franchement si ton envie est là, continue, fais-toi plaisir ! A suivre le mois prochain !

Carole a dit...

Jules, je peux comprendre. J'ai assité à deux réunions de lecture où la moyenne d'âge était 65 ans et plus. Et ils se rencontraient depuis plusieurs années déjà. Je ne me suis pas tellement sentie bienvenue dans leur groupe. J'ai abandonné après la deuxième réunion, car ils parlaient toujours des mêmes auteurs... les classiques. J'ai abdiquée :(

Katell Bouali a dit...

Jules, il ne faut être intimidée. Chacun apporte quelque chose d'important dans une discussion littéraire! Je suis d'accord avec Valdebaz: entrer dans une "coterie" déjà rodée n'est pas facile mais il ne faut pas baisser les bras.
J'attends ton ressenti de ta prochaine réunion :-) !!

Flo a dit...

Je suis sûre que tu sauras les surprendre ! Leur "rôdage" est leur force mais la fraîcheur est la tienne ;) Soit elles seront enchantées par ton oeil neuf, soit ce sont de vieilles rombières :p Mais laissez-vous encore une chance de mieux vous connaître !

Sophie a dit...

Parler de livres pendant des heures et les décortiqueer jusqu'à l'os, franchement ça ne m'intéresserait pas. Comme l'écrit Naniela, le plus important,c 'est le plaisir qu'on prend à lire un livre. Si tu t'armes de ton carnet de notes et que l'objectif est d'épater la galerie, je pense que le plaisir n'y est plus.
Alors si tu continues à aller dans ce cercle littéraire, reste toi, simple. Pas besoin de longs commentaires de textes pour parler de livres, à mon avis.

JULES a dit...

Sophie et Naniela: j'ai appris quelques trucs sur certains passages dont je n'avais pas compris le sens, mais je suis comme vous et prendre des notes en lisant ne m'intéresse pas beaucoup.

Charlie Bobine a dit...

Je suis d'accord avec la majorité: vas-y pour toi! Si c'est une corvée, ne le fait pas! Probablement qu'elles t'envient ta fraîcheur (dans le sens où probablement qu'à force de lire en prenant des notes... et à tout analyser, elles ne doivent plus être capable de lire sans arrière-pensée, juste pour le plaisir!)
Tu le peux, toi, c'est un net avantage!

ptitlapin a dit...

Arrête, tu en connais autant que les autres. Quand je vois tous les livres dont on parle dans le blogs, je me dis que ma culture littéraire est bien petite malgré mes deux années de bibliothécaire (non achevées). Le tout c'est d'y prendre plaisir à ton club, il faut un peu de temps.
Pour ma part, je ne saurais pas analyser un livre et ce que l'auteur à soit disant voulu expliquer. J'aime ou je n'aime pas, cela vient du plus profond de mon coeur quand j'ai pris goût à un livre ou une peinture.

JULES a dit...

À vous lire, je constate que les avis sont partagés!! Je tente une nouvelle expérience et je m'arrêterai si je ne supporte plus. Mais comme pour le Club de marche où je m'étais inscrite, je me rends compte que ces activités sont pratiquées par les gens âgés... probablement parce que les femmes de mon âge sont occupées à la marmaille... pas moi!

lepoetemasque a dit...

Ayant constaté une absence de forum de littérature (en tant que lecteur et non en tant qu’écrivain) correspondant à mes attentes, j’en ai crée un, pour les passionnés qui veulent partager leurs émotions littéraires…

Ayant apprécié les articles de ton blog, je t’invite à nous y rejoindre pour qu’il soit aussi le tien.
Il n’y a bien sûr aucune pression de ma part, visite le et si tu t’y sens bien, rejoins y nous…

http://parfumdelivres.niceboard.com/portal.htm