dimanche 11 février 2007

Pas de lecture ce weekend, que des films!


L'architecte Alex Wyler emménage dans une maison de verre sur le bord du lac Michigan. À l'intérieur de sa boîte aux lettres, il trouve une note laissée à son intention par le docteur Kate Forster, précédente locataire des lieux, lui demandant de faire suivre son courrier. Lorsqu'Alex lui répond, la jeune femme est stupéfaite de réaliser qu'il vit en fait en 2004, et non pas, comme elle, en 2006. Au fil de leur correspondance, les deux occupants successifs de la maison sur le lac en viennent à s'éprendre l'un de l'autre. Or, pour se rencontrer, Alex doit faire en sorte de voir Kate dans son temps à lui.


Chaudement recommandé par mon Antonio (qui l'avait vu dans l'avion à son dernier voyage), je n'ai pas été déçue! Une histoire irréelle, mais bien tangible au niveau des émotions. Je ne suis pas très adepte du fantastique, même léger, mais j'ai bien accroché. La chimie entre Bullock et Reeves est toujours au rendez-vous et le scénario très brillant. Un film "de fille" certes, mais appréciable par tous. Avis à toutes les romantiques, tout y est: les lettres écrites à la main (à l'ère du "computer"), Jane Austen, la maison sur pilotis sur le lac, le Keanu mal rasé et le 14 février... Quelle belle façon de débuter son dimanche!
______________________________


SCOOP, 2006


L'enquête du célèbre journaliste d'investigation Joe Strombel, consacrée au "Tueur au Tarot" de Londres, tourne court quand il meurt de façon aussi soudaine qu'inexplicable. Mais rien, pas même la mort, ne peut arrêter Joe.A peine arrivé au purgatoire, il décide de transmettre ses toutes dernières informations à la plus charmante des étudiantes en journalisme : Sondra Pransky.De passage à Londres, Sondra entend le fantôme de Joe s'adresser à elle durant un numéro de magie de l'Américain Splendini, alias Sid Waterman. Bouleversée et folle de joie à l'idée d'avoir déniché le scoop du siècle, l'effervescente créature se lance avec Sid dans uneenquête échevelée, qui les mène droit au fringant aristocrate et politicien Peter Lyman. Une idylle se noue en dépit de troublants indices semblant désigner le beau Peter comme le "Tueur au Tarot".Le scoop de Sondra lui sera-t-il fatal ?


Une fin très prévisible, un Woody Allen qui gesticule et parle frénétiquement (ici on dirait « comme une poule pas de tête »), une Scarlett loin d’être à son meilleur (rien à voir avec « Une jeune fille à la perle ») et Hugh Jackaman…Bof ! À la place de Sondra Pransky, je n’aurais pas risqué ma vie pour lui ! Dans l'ensemble, j'aurais cru à un film d'amateur plutôt qu'à un film d'un grand réalisateur...

Disons, que je pourrai me vanter d’avoir vu au moins un « Woody Allen », sans plus.

____________________________





Juliette, Florence et Marie sont amies d'enfance.Marie est médecin dans un hôpital public. Elle est mariée depuis 8 ans à Pierre, un artiste peintre sincère, aimant et drôle, dont le défaut majeur est de ne pas ramener un rond à la maison. Marie s'emploie à être une femme parfaite, mais un jour, elle commence à se lasser de tout assumer.Florence est mariée à Julien, chef d'entreprise volontaire et cassant. Rédactrice effacée et craintive dans une agence de publicité, elle se voit confier la responsabilité d'un budget par son patron caractériel.Juliette est avocate. Elle arrive aussi peu à se faire payer par ses clients qu'à trouver un homme qui l'aime.Toutes trois volent quelques moments pour se retrouver et ponctuer leur quotidien de conversations sans retenue. Un constat s'impose : à 35 ans, les idéaux se sont estompés et la réalité prend le pas...


Vous allez penser que je ne suis pas sérieuse comme critique cinématographique, mais j’étais en constant aller-retour entre le film et le sommeil (résultat d'un visionnement tard en soirée hier!)Mais, je peux vous confirmer de ce que j’ai eu la chance de voir, j’ai aimé ! Je suis tombée sous le charme de Mathias Mlekuz qui tient le rôle de Pierre qui, avec sa puissante voix, me ramenait au film de temps en temps ! Trois actrices que j’adore (Seigner, Godrèche, Parillaud), un léger style à la Sex & the City : les dîners, les fringues et les cocktails et quelques scènes qui font bien sourire. Seul point négatif, trop d'éclats de voix pour rien...

6 commentaires:

BelleSahi a dit...

Tout ça et bien !!! Moi je ne ferais pas si bien ! Normal je ne me souviens pas de la dernière fois que je suis allée au ciné !!!

JULES a dit...

Ah! non. Sur DVD dans la chaleur de mon salon!

Charlie Bobine a dit...

J'ai bien aimé aussi «La maison près du lac» que j'ai vu lors de sa sortie en location. Pour toutes les raison que tu as donné, rien à ajouter. :) J'y croyais en digne romantique-assumée que je suis! Voui! mdr!
J'ai vu «Scoop» aussi. J'ai bien ri. Pas de la grande Scarlett, ni du grand Woody Allen, mais sympa. Je ne m'attendais pas à grand chose. J'ai adoré Scarlett dans «Lost in translation» et dans «Girl with a pearl earring», ensuite... elle était tellement partout! Et elle est toujours pareille, tu ne trouves pas? Dans «match point», la belle séductrice un peu paumée... pfft! Pu capable!

Anne a dit...

J'avais bien aimé "Scoop", mais beaucoup, beaucoup plus "Tout pour plaire"!

JULES a dit...

charlie: je ne regarde pas beaucoup de films, alors je ne suis pas tout à fait saturée en Scarlett! :-)

漢美女 a dit...

(法新社a倫敦二B十WE四日電) 「情色二零零七」情趣產品大產自二十三日起在倫敦的肯辛頓奧林匹亞展覽館舉行,倫敦人擺脫對性的保守態度踴躍參觀成人影片,許多穿皮衣與塑膠緊身衣的好色之徒擠進這項世界規模最大的成人生活展,估計三天展期可吸引八a片下載萬多好奇民眾參觀。

A片下載動計畫負責人情色米里根承諾:「要搞浪漫、誘惑人、情色電影玩虐待,你渴望的AV女優我們都有。」

a片說:成人電影「時髦的設計與華麗女裝,從吊飾到束腹到真人大小的色情雕塑,是我們由今年展出的數千件產品精選出的av女優一部分,參展產品還包括時尚服飾、貼身女用內在美、鞋子、珠寶、玩具、影片、藝術成人電影、圖書及遊戲,更不要說性愛輔具成人網站及馬術裝備。」

參觀民眾遊覽兩百五十多個攤位,有性感服裝、玩具及情色情色食品,色情影片迎合各種品味。

大舞台上表演的是美國野蠻搖av滾歌手瑪莉蓮曼森的前妻─全a片世界頭牌脫衣舞孃黛塔范提思,這是她今年在英國唯一一場表演。情色

以一九四零年代成人影片風格演出的黛塔范提思表演性感的天堂鳥、旋轉木馬及羽扇等舞AV蹈。

A片參展成人網站攤位有的推廣情趣用品,有情色電影的公開展示人體藝術和人體雕塑,也有情色藝術家工會成員提供建議。