samedi 17 novembre 2007

Tranquillement, j'émerge...

Je refais surface à gauche et à droite sur les blogs, dans le quotidien et sa routine parce que depuis mercredi, sous l'effet des médicaments, j'étais un peu à côté de ma voie... Il en résulte que j'ai une pile de lavage à exterminer, des pages et des pages à lire chez vous tous et de la vrai "cuisine" à concocter!

Commençons par le début. Je viens de m'armer d'une cruche de thé (sans biscuits!) pour vous raconter ma première journée au boulot qui était jeudi dernier. C'est assez simple. Une succession de chiffres défilant sur un écran sans que je puisse en saisir le sens, la valeur ou l'utilité! Après une nuit sans sommeil et les pilules pour le rhume anesthésiantes, il ne fallait pas me demander de retenir quoi que ce soit! Entrepôt de données, Cubepaie, P.A.P.A., DSI, DRC, GMO, thérapie VAC, etc. Disons que le jour s'est levé vendredi lorsque j'ai commencé à comprendre (vaguement!) le sens de tout cela. L'hôpital se divise en plusieurs directions. Je ne vous ferai pas le détail de tout l'organigramme (parce que je n'ai pas encore tout retenu!!), mais le poste que j'occupe divise son temps entre deux directions: DRC et DSI (direction des regroupements de clientèle et direction des soins infirmiers). Les tâches consistes à faire des requêtes d'informations pour les directeurs, tenir des tableaux de données à jour, produire des rapports statistiques des dépenses et autres activités, faire du classement de rapport, gérer les courriels des deux directeurs (en passant ce sont deux directrices! Oups!), détacher une multitude de courriels et les classer dans les fichiers réseaux de l'hôpital, et jongler avec des formules dans Excel... Je n'ai jamais vu autant de chiffres et données de toute ma vie! L'équipe est entièrement féminine et un seul homme a la chance de partager ses journées avec nous! Les gens sont accueillants et l'ambiance est assez agréable. J'ai déjà repérer quelques spécimens rares (ultra-grano!!). Le bureau est petit, mais il a une belle vue sur Québec (ce qui n'est pas toujours le cas dans un hôpital où vous pouvez facilement vous retrouver au sous-sol sans fenêtre!). Le premier midi, une discussion intéressante sur les droits de l'homme a eu lieu (ça fait changement du hockey!), La Chine, les enfants, etc. La discussion a très vite tournée vers les musulmans... Comme on dit en bon québécois, j'ai fermé ma trappe et j'ai écouté! Alors, qu'ai-je appris? Que les musulmans battent leurs femmes, mais que, étant donné que c'est culturel et que tout le monde fait cela dans leur pays, ils n'ont pas le choix de le faire! STOP! La tête qu'ils ont fait lorsque je leur ai avoué que j'étais en couple avec un musulman depuis plus de douze ans sans qu'il n'ait jamais levé la main sur moi n'avait pas de prix!!! Empressement général: "Oh! il ne faut pas généralisé! Ah! moi aussi j'ai une copine comme toi où ça marche bien... Alors, y aurait-il deux exceptions à la règle? On n'en sort jamais de ces préjugés, croyez-moi! Pour le reste, l'autobus est toujours bondée le matin et je n'arrive pas à lire, mais pouvoir marcher avant de rentrer au bureau est très agréable! Dès que je ne serai plus en "orientation" (formation), je profiterai un peu plus de ma liberté pour aller faire du lèche-vitrine (sans sortir ma carte) le midi et faire un p'tit coucou chez Pantoute. La prochaine paie étant le 13 décembre... d'ici là, je mangerai du bon beurre de peanut!!!

6 commentaires:

Grominou2 a dit...

Ouf! Un peu raide comme premier contact avec l'équipe! Au moins j'espère que la santé se rétablit?

Malice a dit...

Merci pour ce compte rendu !!!!

Anne a dit...

J'étais complètement à labour pour tes nouvelles, et bien là j'en ai eu mon compte! Te voilà rendue dans le même milieu que moi: la santé...J'y suis depuis l'âge de 18 ans, et en connait quelques facettes...que tu découvriras toi-même en temps voulu! Je ne te dirais rien de plus juste que la conversation du déjeuner ne m'a pas surprise. D'ailleurs au Québec le milieu hospitalier n'est peut-être pas le même qu'en France.
Bon dimanche, repose-toi bien!

JULES a dit...

grominou: un peu raide, mais je te dirais que jeudi je voulais abandonner et que vendredi je commençais à prendre goût à l'endroit!

malice: avec un peu de retard! :)

Anne: les gens ne sont pas bien informés ici, l'historique d'immigration n'est pas la même qu'en France et pour avoir une belle-soeur qui a travaillé dans le milieu hospitalier en France, c'est vrai que ce n'est pas le même système... les gens travaillent en équipe sans tenir compte de la hiérarchie je crois... je verrai bien! Bon dimanche!

n-talo a dit...

bilan global correct j'ai l'impression

rennette a dit...

courage ! c'est l'ignorance et la peur de l'autre... toujours et encore !!
combien de fois n'ai je entendu : "oui mais toi tu n'es pas comme les autres" (je pense qu'Antonio confirmera) !!
bravo pour ton nouveau travail et j'aime beaucoup l'expression "fermer clapet...) à resservir