mercredi 16 janvier 2008

Attention aux dents...

1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de beurre
3/4 tasse de lait évaporé

Faire bouillir 5 minutes à feu moyen.
Retirer du feu.
Ajouter 400 gr. de chocolat Toblerone en morceaux.
Brasser jusqu'à consistance homogène.
Mettre du papier ciré dans le fond d'un plat.
Verser la préparation dans le plat.
Laisser au frais pendant quelques heures.

Et maudissez la personne qui vous a donné cette recette (Ma chère cousine Karyn!) tout en vous disant que c'est le meilleur Fudge que vous ayez mangé de toute votre vie!

16 commentaires:

Naniela a dit...

Qu'est-ce que tu entends par "lait évaporé"?
Ce doit être une merveille...un gros pêché aussi ;o))!

maijo a dit...

Aux dents... et à la ligne!!! Mais ce doit être super bon, j'en conviens ;)

Soïwatter a dit...

Du "lait évaporé", un "Fudge" et du "papier ciré"? Le Quebec est-il vraiement francophone? ;-)
Heureusement que le chocolat suisse s'exporte outre-atlantique pour rassurer les afficionados de gourmandises du vieux continent...

En voilà une recette bonne pour la ligne...

Dans le même style, je te propose le chocolat chaud le meilleur au monde:

* 2 tasses de lait demi-écrémé
* 1/2 tablette minimum de chocolat noir patissier env. 60% de cacao
* 1/2 cuillers à café d'épices à pain d'épices (canelle, anis, badiane...)
* du sucre à discrétion, mais selon le chocolat choisi c'est même pas utile...


Chauffer le lait, y faire fondre le chocolat et ajouter les épices, le sucre si nécessaire... pour avoir un chocolat chaud bien onctueux...

Mrs Pillsbury a dit...

Jules, pour ton "public" européen, voici (réf. le site du magazine télé l'Épicerie) :

-Les laits évaporé, condensé et concentré
[question du public du 6 novembre 2003]

Des téléspectateurs nous ont demandé la différence entre le lait évaporé, le lait condensé et le lait concentré.

C'est beaucoup plus une question de linguistique que de contenu de produit. Selon l'Office de la langue française, on ne devrait pas dire lait évaporé ou condensé, mais plutôt lait concentré et lait concentré sucré.

Le lait tel celui de la marque Carnation est un lait concentré. On l'obtient par évaporation, en enlevant au lait 60 % de son eau. Le lait Eagle Brand, de son côté, est un lait concentré auquel on a ajouté 45 % de sucre, ce qui en fait donc plutôt un lait concentré sucré.

Il peut être intéressant de garder du lait concentré dans le garde-manger, car il se conserve longtemps et est utile si on manque de lait. Le lait concentré est aussi une alternative à la crème pour le café. Il supporte bien la cuisson et peut donc être utilisé pour épaissir des sauces.

Pour sa part, le lait concentré sucré est aussi sucré que du glaçage à gâteau. Il sera donc plutôt utilisé pour confectionner des friandises et des desserts.

Mrs Pillsbury a dit...

Encore pour ton public, le papier ciré :
réf.:
http://www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/officialisation/terminologique/fiches/1299003.html

Anglais
wax paper

Synonyme(s) :
waxed paper
paraffin paper
paraffined paper


Français
papier ciré n. m.
-recommandé par l'Office de la langue française
Papier d'emballage imprégné d'une préparation de cire ou de paraffine qui le rend imperméable, et qu'on utilise pour emballer différents produits alimentaires ou pour faire cuire certains aliments.
Synonyme(s) :
papier paraffiné n. m.
------

Quant au fudge, voici ce que j'ai trouvé sur Termium


fudge
CORRECT, MASC, CANADA

DEF – Confiserie fondante aromatisée au chocolat, qu'on présente découpée en carrés.

OBS – Le chef Bernard, de l'Institut culinaire Bernard, affirme qu'il n'y a pas d'équivalent français au mot fudge et conseille d'utiliser le terme anglais. Source, fiche 2, Observation 1 - fudge

Venise a dit...

Au départ, je pensais laisser fondre un succulent fudge sur ma langue et finalement, j'ai eu un cours de langue !!!

Venise a dit...

J'y pense ... Jules, tu devrais changer ton titre pour "Attention aux langues" !

Soïwatter a dit...

Mea maxima culpa! Je ne voulais pas susciter tant de debat...

La recette me fait penser à une ganache, si je ne me trompe. En tout cas ça semble aussi bon que ça ne l'est pour la ligne... ;-)

JULES a dit...

À tous: je crois bien que notre gentille Mrs.Pillsbury a résolu le mystère du Fudge! Maintenant comment traduirais-tu cette phrase en français de France en français? "Le weekend dernier, j'ai fait du roller sur le parking du shopping center en écoutant mon pod-casting. J'étais là avec mon rugby player et son pull pour notre sharing annuel. Nous avons envoyé un mail à nos amis pour une partie de bowling entre deux caddies, mais ils étaient déjà partis au dancing du village. Nous avons alors fait notre footing quotidien..." Ça m'agace un peu lorsqu'on dit que les québécois ne parlent pas français... Sur ce bon fudge!

Mrs Pillsbury a dit...

Où on se calme le pompom les amis ! Je ne faisais que donner des pistes de compréhension ! Maintenant, on peut rêver au fudge en paix.

JULES a dit...

Mrs.Pills: mais c'était pour rire!!! ;) Souris!

Mrs Pillsbury a dit...

Sourire !!! Ah ah, vas voir mon blogue tu verras que mon sourire est comme figé par ma récente visite chez le dentiste !

Et lundi c'est au tour de fiston !

Venise a dit...

Non mais, tu avais l'air (presque) vraiment fâchée ! Quant à moi, je vais l'essayer cette recette, gare à mes livres de trop, et pas ceux dans ma bibliothéque.
Livres à vendre.

Soïwatter a dit...

Très bon texte... Et désolé pour ce trait d'humour involontairement déplacé. Alors bon fugde à toutes (quoique maintenant, il doit se faire tard... peut-être un fringale nocture?)

Et j'essaierai peut-être la recette une fois que mon stock de pralinés de Noël aura diminué.

Mme patch a dit...

Ouhlala! Ca doit pas être mauvais ça!

n-talo a dit...

et bien je pense que je vais prendre le risque de te maudire