lundi 11 février 2008

Borderline.

Entre son mémoire de maîtrise dont elle peine à terminer l'écriture et son directeur de recherche dont elle est la maîtresse, Kiki se sent la proie permanente de tous les fantômes de son lourd passé: sa mère, internée dans un hôpital psychiatrique, sa grand-mère, qui l'a élevée et semble sur le point de tirer sa révérence, son père qu'elle n'a pas connu, enfin tous les amants et amantes qui ont séjourné dans son lit. Tandis que Kiki cherche à l'aveugle un moyen de tirer un trait sur son passé, elle se laisse surprendre par les attentions d'un jeune boulanger qui ne semble pas trop effrayé par le «danger intime» qu'elle représente pour elle-même et pour les autres.
Synopsis par Médiafilm.ca

OUF! Isabelle Blais sort de ses rôles doux pour devenir une dépendante affective gravement atteinte! Si je trouve que Louis-José Houde est le chef des humoristes, Isabelle Blais est la patronne de nos actrices! Que je voudrais avoir les mots et la technique journalistique pour vous exprimer mon admiration pour ce film et ses acteurs... J'ai eu la gorge serrée pendant les trois quarts du film. La maladie mentale de la maman de Kiki frappe fort. Ce n'est qu'un film, mais combien d'enfants vivent avec une mère aussi peu enclin à élever une enfant? Les scènes sont brutals, vraies, osées et sans retenue. Les dialogues (ou monologues) sont hypnoptisants et l'ensemble du film captivant. La maladie mentale, le sexe, le manque de stabilité, les relations inter-générationnelles sont bien exploités. Un très beau film, qui pour moi, frôle la perfection. J'ai roulé en boule quelques Kleenex en sortant!! Attention Mam'zelle Blais risque de provoquer quelques complexes cutanés...

Ce film québécois est tiré de deux romans auto-fiction de Marie-Sissi Labrèche.

15 commentaires:

Virge a dit...

Wow! Tu me donnes le goût d'aller le revoir avec ta critique!

Et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule complexée par cette Madame Blais. Moi, je trouve qu'elle a eu du courage pour faire ce film... Même avec son corps, je ne crois pas que j'aurais eu son guts pour certaines scènes...

JULES a dit...

Virge: ça frôle le porno...

Karine a dit...

Moi aussi je suis totalement fan d'Isabelle Blais. Elle est vraiment écoeurante comme actrice. Je lis le synopsis et ça semble quand même différent du livre "Borderline" que j'ai lu la semaine passée... il parait que c'est tiré de deux romans (celui-ci et "La brèche". Ca semble refléter le livre qui est coup de poing aussi. Je ne savais pas si j'irais le voir... mais avec un tel commentaire, je dirais "probablement"!!!

JULES a dit...

Karine: vraiment, si elle ne se mérite pas un trophée avec ce film... Comme dit Virge, même avec son corps je n'aurais pas pu jouer ce rôle très "mis à nu"!!

Venise a dit...

J'avais déjà l'intention d'aller le voir, alors là, ça y est "je me peux pu !". Une première dans ma vie, deux films consécutifs avec Isabelle Blais, puisque nous sortons de "La belle empoisonneuse". Film assez moyen, mais pour les amateurs d'Isabelle Blais, elle est toute là, belle et bonne.

Nélimuse (oui, j'ai encore changé) a dit...

Je passe mon tour, car je n'ai pas envie de jouer "dans les bibittes, des autres!

Anjelica a dit...

Je le note mais c'est quoi une auto fiction ?

JULES a dit...

Venise: je n'ai pas eu de bons commentaires pour La belle empoisonneuse, je ne pense pas y aller...

Nélimuse: tu as raison parce que ce film fait réfléchier sur son propre cas en tabarouette!!

Anjie: Je ne sais pas si ce film sortira en France bientôt mais il est tiré de la vraie vie d'une auteur Marie-Sissi Labrèche. Tu peux peut-être retrouver ses livres en librairie??

Virge a dit...

@Venise, j'ai vu la belle empoisonneuse et ce n'est vraiment pas comparable... Tu es généreuse avec ton «moyen». Moi j'ai dit «cadeau empoisonné». C'est vrai qu'Isabelle Blais y est bonne par contre. Mais ce n'est «rien» à comparer avec Bordeline.

Bon, ça y est, j'ai encore mis des «» partout!!

Danaée a dit...

J'ai tellement hâte d'aller voir ce film! Ta critique ne fait qu'empirer mon envie! Mais je n'ai pas le temps!!! :o

Frisette a dit...

Ça y est, je suis convaincue aussi! J'hésitais un peu car Borderline m'avait moyennement plu. Mais si c'est bon à ce point, je me lance. Reste à convaincre mon chum... Il est plus sensible que moi pour les films et son orgueil mâle ne lui permet pas de pleurer en public... ;)

JULES a dit...

Danaée: il finira par sortir en DVD un jour! D'ailleurs, je dois louer "Ensemble c'est tout" moi!

Frisette: Euh... comment te dire... tu as le mot juste... en tant que "mâle" il adorera!! :o) En tant que "femele", tu auras certainement envie de mettre la photo d'Isabelle Blais sur le frigo et de soit la torturer, soit te mettre à la diète... J'hésite encore entre les deux!! ahahah J'ai l'air d'insister sur la nudité dans ce film, mais c'est parce qu'elle a eu un courage fou pour faire ce qu'elle a fait!

Frisette a dit...

Avec ce que je me rappelle du roman, je comprend qu'il doit y avoir beaucoup de scènes de nu. Il serait difficile de faire autrement... Et je suis ravie que tu me donnes un argument pour convaincre Mr.

Danaée a dit...

Chère Jules, j'ai trouvé le temps d'aller voir Borderline hier. Quel excellent film!
Je suis par ailleurs assez contente d'y être allée seule... mon chum n'aura pas à l'esprit le corps parfait d'Isablle Blais qu'on a pu contempler à l'envi. Disons que je ne souffrirais pas la comparaison! :)

漢美女 a dit...

(法新社a倫敦二B十WE四日電) 「情色二零零七」情趣產品大產自二十三日起在倫敦的肯辛頓奧林匹亞展覽館舉行,倫敦人擺脫對性的保守態度踴躍參觀成人影片,許多穿皮衣與塑膠緊身衣的好色之徒擠進這項世界規模最大的成人生活展,估計三天展期可吸引八a片下載萬多好奇民眾參觀。

A片下載動計畫負責人情色米里根承諾:「要搞浪漫、誘惑人、情色電影玩虐待,你渴望的AV女優我們都有。」

a片說:成人電影「時髦的設計與華麗女裝,從吊飾到束腹到真人大小的色情雕塑,是我們由今年展出的數千件產品精選出的av女優一部分,參展產品還包括時尚服飾、貼身女用內在美、鞋子、珠寶、玩具、影片、藝術成人電影、圖書及遊戲,更不要說性愛輔具成人網站及馬術裝備。」

參觀民眾遊覽兩百五十多個攤位,有性感服裝、玩具及情色情色食品,色情影片迎合各種品味。

大舞台上表演的是美國野蠻搖av滾歌手瑪莉蓮曼森的前妻─全a片世界頭牌脫衣舞孃黛塔范提思,這是她今年在英國唯一一場表演。情色

以一九四零年代成人影片風格演出的黛塔范提思表演性感的天堂鳥、旋轉木馬及羽扇等舞AV蹈。

A片參展成人網站攤位有的推廣情趣用品,有情色電影的公開展示人體藝術和人體雕塑,也有情色藝術家工會成員提供建議。