dimanche 1 mars 2009

Bilan lecture février 2009...

1) Le train pour Samarcande, Danielle Trussart / + / 1er fév.
2) Elle s’appelait Sarah, Tatiana de Rosnay / + / 3 fév.
Abandon de lecture p.65 : Aravind Adiga : Le tigre blanc
3) La petite fille qui aimait trop les allumettes, Gaétan Soucy / + / 6 fév.
4) Un pour toutes, Frances Pye / +/- / 9 fév.
5) Saveurs vagabondes. Une année dans le monde. Frances Mayes / + / 15 fév.
6) Scrapbook, Nadine Bismuth / + / 17 fév.
Abandon de lecture p. 50 : Patrice Martin : Le chapeau de Kafka
7) Nikolski, Nicolas Dickner / + / 19 fév.
8) Les aurores montréales, Monique Proulx / - / 24 fév.
9) Je te demanderai la mer, Stéfani Meunier / +/- / 26 fév.
10) Est-ce ainsi que les femmes meurent ? Didier Decoin / + / 27 fév.

Top 3 du mois:
La petite fille qui aimait trop les allumettes, Gaétan Soucy
Saveurs vagabondes. Une année dans le monde. Frances Mayes
Est-ce ainsi que les femmes meurent ? Didier Decoin

Pas de Le Clézio? Pas de Doris Lessing en remplacement pour le Blogoclub? Il semble que non, je me suis laissée embarquer dans mes lectures québécoises (pas toujours formidables), mais je suis engagée à 100% pour le thème du Mexique avec Carlos Fuentes pour le 1er mai... En mars, je poursuis ma lecture locale et je ferai quelques exceptions pour certaines couvertures à lesquelles je ne résisterai plus pour bien longtemps!!

Bon dimanche!

6 commentaires:

Katell a dit...

bon dimanche à toi aussi Jules!

réjean a dit...

Je vois que vous avez abandonné la lecture de la prochaine recrue du mois. Vous n'avez donc pas aimé ça. En saurons-nous plus le 15 ?

Jules a dit...

Katell: Merci!

Réjean: Oups! le secret est sorti du sac...

Anonyme a dit...

Quel dédain! Comment osez-vous ne pas parler du plus grand técrivain du Québec, Nicolaivich Dicknerin? Cet auteur si modeste et si talentueux, qui arrive même à attendrir un Mistral sans souffle( celui du plateau, pas celui de la Méditerranée).
Vous êtes bien impertinente, chère Jules, même Jean Fugère, arrête de faire des tartes aux pommes le dimanche pour se taper du Dicknerin et elles sont bonnes les tartes de Jean Fugère

Jules a dit...

Anonyme: comme on dit: "à chacun ses pommes et les vergers seront bien gardés!"

liliba a dit...

Toujours aussi impressionnant, ton bilan... à nous ficher des complexes !