lundi 30 janvier 2012

Pensée du jour tout à fait inutile...

"Si tu as le temps de regarder un des 25 télé-romans écrits par Fabienne Larouche, tu as le temps de lire!"

(Je ne porte pas de jugement, mais je suis tannée de me faire dire "J'ai pas le temps de lire!"  Dites donc la vérité!  Vous préférez regarder la télé, c'est correct! Moi je le dis que je ne suis pas capable de regarder ces séries avec des dialogues à 5 cents et que je préfère lire!)

7 commentaires:

Réjean a dit...

Je ne regarde pas moi non plus les téléromans et téléséries signés Fabienne Larouche, et je ne m'en porte pas plus mal.

Jules a dit...

Réjean: et vous avez le temps de lire!!! :)

Kikine a dit...

Réflexion tout à fait juste .. les personnes qui me rétorquent qu'elles n'ont pas le temps de lire préfèrent souvent passer plus de temps sur la télévision :)
Chacun sa priorité, hein ? :)

Kikine a dit...

PS : Je ne pense même pas savoir quelles sont les séries signées Fabienne Larouche, quelle inculte je suis ;p

Jules a dit...

Kikine: moi non plus à vrai dire, mais on se souvient de Virginie qui a mobilisé des générations (pas moi!) sur 10 ans!!!

Charles Pothier a dit...

Cher Jules, tu as tout à fait raison. Lisez au lieu de regarder la télévision. Mais ne lisez pas n'importe quoi... surtout pas les messages de mépris que les gens placent sur l'Internet pour enluminer leur existence. Le fait est que lorsque vous butinez ici et là sur le Net à la recherche de la première vacherie proférée contre des gens connus, vous ne lisez ni Ducharme, ni Aquin, ni... Si Fabienne Larouche ne vous intéresse pas, pourquoi en parlez-vous, au lieu de parler des livres ?

Jules a dit...

Charles Pothier: je parle déjà beaucoup de livres ici et si je n'aime pas ce qu'écrit Fabienne Larouche, j'ai le droit de l'exprimer au même titre que les livres que je n'aime pas. J'essaie de faire partager ce loisir autour de moi et je me fais claquer la porte au nez par des gens qui je sais regardent ces téléromans... J'ai le droit d'exprimer ma frustration chez moi.