mercredi 23 août 2006

En double file

L'étreinte d'un soldat, Nadine Gordimer

Écrivaine Sud-Africaine, Madame Gordimer s'est mérité le Prix Nobel de la Littérature en 1991 pour sa lutte contre les inégalités raciales. C'est mon premier livre de cette auteure et je dois dire que celui-ci m'ennuie un peu. Il faut être attentif parce qu'elle ne nomme pas les personnages principaux! À la page 59 du livre nous sommes toujours en présence de "Il" et de "Elle" sans vraiment savoir si c'est vraiment eux qui racontent leur histoire. Je vois bien que le premier chapître traite de Madame et Monsieur, mais je ne suis plus certaine si le deuxième traite de Monsieur ou de quelqu'un d'autre dans la vie de Madame?! Même chose pour le troisième chapître. J'arrive au quatrième chapître en espérant retrouver mon chemin! Jusqu'ici, elle traite plutôt d'infidélité que d'inégalité... et le livre débute sur une note d'égalité... évitons la sortie de route, tenons le volant et nous finirons peut-être par voir le bout du tunnel!

3 commentaires:

A.L.G.Y a dit...

Très joli la phrase d'accueil qui décrit ton blog !

JULES a dit...

J'abdique...si quelqu'un peut m'expliquer où Madame Gordimer veut en venir, vous êtes les bienvenus! Un patchwork d'histoires qui ne mènent nulle part sur un ton monotone en plus. Next!

JULES a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.