mardi 2 janvier 2007

# 2 DU CHALLENGE 2007 "B": Laure Adler & Stefan Bollman, Les femmes qui lisent sont dangereuses.

Les femmes et la lecture dans l'art occidental « Les livres ne sont pas des objets comme les autres pour les femmes ; depuis l'aube du christianisme jusqu'à aujourd'hui, entre nous et eux, circule un courant chaud, une affinité secrète, une relation étrange et singulière tissée d'interdits, d'appropriations, de réincorporations. » Laure Adler L'histoire de la lecture féminine se reflète dans la peinture et la photographie. Les artistes de toutes les époques ont représenté des femmes en train de lire. Pourtant, il aura fallu des siècles avant qu'il soit accordé aux femmes de lire à leur guise. Ce qui leur incombait d'abord, c'était de broder, de prier, de s'occuper des enfants et de cuisiner. Dès l'instant où elles envisagent la lecture comme une possibilité de troquer l'étroitesse du monde domestique contre l'espace illimité de la pensée, de l'imagination, mais aussi du savoir, les femmes deviennent dangereuses. En lisant, elles s'approprient des connaissances et des expériences auxquelles la société ne les avait pas prédestinées. C'est ce chapitre captivant de l'histoire de la lecture féminine que Laure Adler et Stefan Bollmann explorent, avec un soin particulier du détail. Le fil de l'analyse conduit du Moyen Âge au temps présent, en s'attachant plus spécialement à certaines oeuvres de Rembrandt, Vermeer, mais aussi Manet, Matisse ou Hopper, jusqu'à la fameuse photographie d'Eve Arnold montrant Marilyn Monroe en train de lire Ulysse de James Joyce. De courts textes de commentaire accompagnent ce choix de peintures, de dessins et de photographies.


Un livre très romantique représentant les femmes d'abandonnant à leur passion, un peu comme nous, à la différence qu'elles ont été immortalisées pour la vie. Je n'ai pas pu insérer les images, mais si un jour vous avez la chance de tomber sur ce magnifique livre, vous saurez lesquelles ont été mes favorites! J'ai inclus le court texte se rattachant à chacune de ces images.



p.63 Jean-honoré Fragonard (1732-1806)
"Jeune fille lisant - 1770"
...et cet autre regard qui flotte librement dans l'air, jusqu'à se perdre dans les sentiments et les rêveries que la lecture fait naître.




p.72 Franz Eybl (1806-1880)
"Jeune fille lisant - 1850"
Le livre semble lui couper le souffle, est-ce que parce que l'histoire est si palpitante qu'elle veut absolument en connaître la suite?



p.103 Peter Severin Kroyer (1851-1909)
"Roseraie - 1893"
Lire dans la nature, sous le soleil estival, était certainement un plaisir sans égal pour ces habitants du nord qu'accablent des hivers sans fin.


4 commentaires:

patch a dit...

dèjà au 2ème? Les 26 c'était pour l'année, non pour le mois...;o )

Carole a dit...

Bonjour Jules,

J'ai reçu ce beau livre en cadeau de Noël. Une chance que j'ai un grand respect pour les livres car j'aurai envie de découper mes photos préférées pour les afficher dans mon coin lecture. Particulièrement page 56 - Femme en train de lire qui laisse tout en désordre pour prendre quelques minutes de lecture, page 62 - La lettre, à cause de la luminosité qui se reflète dans son visage, comme toi la page 73, elle a l'air est tellement émue de sa lecture, et plusieurs autres...

Tu avances vite dans ton challenge déjà deux livres, bravo !

JULES a dit...

Patch: Je vais ralentir parce que j'ai quelques pavés qui prendront plusieurs semaines à lire... le travail reprend demain et j'aurai moins de temps à consacrer aux loisirs! :-(

Carole: quelle chance tu as de l'avoir reçu en cadeau! C'est un beau livre à mettre dans sa bibliothèque...

florinette a dit...

J'ai repéré ce livre mais j'attends un peu de diminuer ma PAL avant de l'acheter. ;-)