mardi 12 juin 2007

Le mystère de la moustache est résolu!

À chacune de mes visites en Tunisie, je m'étonne toujours de retrouver autant de moustaches plutôt démodées ici... Voilà ce que j'ai pu lire ce matin et qui me permet d'éclaircir ce mystère! Maintenant, il me reste celui de l'ongle long du petit doigt...



MONDE ARABE • C'est la moustache qui fait l'homme
En Arabie Saoudite, explique le quotidien Al-Watan, les hommes prennent grand soin de leur système pileux, et en particulier de leur moustache, identifiée à une marque extérieure de virilité.

Les hommes se préoccupent toujours plus de leur apparence physique, afin de plaire à leur entourage et de se plaire à eux-mêmes. Ils suivent donc les modes et s'y adaptent. Ni leur moustache ni leur barbe n'échappent à cette règle. Mahdi, qui travaille dans la mode, explique que "l'attention que les jeunes hommes portent à leur moustache n'est pas nouvelle. Elle est particulièrement importante en Arabie Saoudite, plus encore qu'en Syrie, en Egypte, au Liban, au Maroc ou en Europe. Pour beaucoup, raser ses moustaches signifie une perte de virilité." Il explique qu'aujourd'hui, la mode est aux moustaches en forme de V renversé ; auparavant, le bouc était très tendance. Ibrahim est un jeune homme très fier de la taille de ses moustaches. Pour lui, c'est un symbole de virilité et de dignité. Il n'imagine pas qu'un homme puisse ne pas en avoir et trouve que ce serait une honte de les raser. Ce n'est pas l'avis de Khaled, qui estime que la virilité ne dépend pas du volume de la barbe et se rase de près : "Peu m'importe ce que disent les gens. L'important, c'est que je me sente à l'aise." Quant à Saâd, il a trouvé un compromis en coupant très court ses moustaches, sans les effacer totalement, "afin de contenter tout le monde". Les femmes aussi ont leur mot à dire sur le sujet. Salma trouve que "les jeunes hommes ressemblent de plus en plus aux filles. Avant, leur personnalité et leur apparence les distinguaient en tant qu'hommes, mais maintenant, à chaque nouvelle mode, ils cherchent à imiter les filles. Ils sont devenus lisses et affables, alors qu'un homme se doit d'être rugueux et fort. La délicatesse, ça appartient aux femmes." En toute logique, Salma trouve que c'est une mauvaise idée pour un homme de se raser, puisque "la barbe fait partie des attributs de l'homme oriental et symbolise la force et la virilité." Le coiffeur Moustapha explique : "Il y a de plus en plus de jeunes qui viennent me voir pour se faire raccourcir leurs moustaches tout en se laissant pousser les cheveux dans la nuque. Tout ça, c'est de l'imitation des chanteurs à la mode et des présentateurs de télévision." Selon un autre coiffeur, "le secret des moustaches réside dans le soin qu'on y apporte. Le jeune doit apprendre à les peigner, à y appliquer un shampoing, à les sécher au sèche-cheveux, à y mettre du gel spécial… car une belle moustache fait une belle personne." La chercheuse en sciences sociales Hoda Marghalani explique que "le fait qu'un jeune homme se préoccupe de ses moustaches est tout à fait normal. Et il est normal aussi que l'adolescent cherche à imiter les autres et à transgresser les règles de son entourage". Elle préconise de ne pas braquer les jeunes en voulant leur interdire ou imposer ceci ou cela. "Il vaut mieux les orienter par des conseils et les mettre en garde dès leur plus jeune âge contre l'imitation aveugle des autres, leur apprendre que chaque société a son identité et qu'il faut en être fier et savoir comment la préserver."

Samia Al-Buraydi
Al-Watan

1 commentaire:

Mary a dit...

La longueur du petit ongle ça serait pas pour pouvoir jour d'un instrument à corde, tel la guitare, citare...je sais pas trop quels instruments ils utilisent. Mais les musiciens se laissent souvent pousser cet ongle pour le picking !