jeudi 27 septembre 2007

Extrait de discussion...

Antonio lit La Trilogie de Naguib Mahfouz dans sa version originale arabe…

- J’ai très envie de lire la version française.

- Pourquoi ?

- Pour voir si la traduction réussit à transmettre l’ambiance.

- C’est vrai que certaines phrases, certains mots ne doivent pas la recréer exactement. Cependant, je crois que ce sont les références culturelles qui créent vraiment une ambiance. Toi, tu as vécu ce dont parle Mahfouz, les longues après-midi assis au salon à boire du thé et à manger des amandes en écoutant les chants de Oum Khalsoum. En français ou en arabe, ce sera toujours plus facile pour toi d’imaginer les scènes même si la traduction n’est pas à la hauteur…

- C'est tout à fait vrai!


A ce sujet, pour ceux qui ne l’aurait pas encore lu, je conseille « La traduction est une histoire d’amour » de Jacques Poulin. Pour moi, ce livre combine le sujet délicat de la traduction et quelques références culturelles bien à moi : le paysage québécois de l’Île d’Orléans et de Québec!


Un vieil écrivain, monsieur Waterman, vit à Québec dans une tour. Sa traductrice, la jeune Marine, est une Irlandaise aux cheveux roux et aux yeux verts; elle habite un chalet à l'île d'Orléans, parmi les chats, les ratons laveurs, les hérons bleus et les chevaux de course à la retraite. Entre ces deux personnages se tisse une relation amoureuse peu ordinaire: elle naît sur la Piste de l'Oregon, grandit avec leur passion commune pour la musique des mots et atteint sa maturité dans une enquête sur une mystérieuse adolescente qui leur met le coeur à l'envers.

L'écriture de Jacques Poulin est toujours une rencontre heureuse. Ce nouveau roman, tout félin, est porté par la chaleur d'une émotion contenue, la douceur d'une amitié silencieuse.

Lauréat de nombreux prix littéraires, Jacques Poulin est l'auteur de romans qui sont devenus des classiques de la littérature québécoise: Les grandes Marées (Babel, 1995), Le Vieux Chagrin (Babel, 1995), Volkswagen Blues (Babel, 1998).

Source: Librairie pantoute

9 commentaires:

florinette a dit...

Je suis en train de découvrir cet auteur et je peux déjà dire que j'aime beaucoup son style, sa plume, pour l'instant tout me plaît ! ;-)

Emeraude a dit...

ça me tente beaucoup ! j'ai déjà noté plusieurs titres de cet auteur sans l'avoir encore lu...

JULES a dit...

Florinette et Emeraude: Mahfouz et Poulin valent tous les deux le détour!

BelleSahi a dit...

Je n'ai toujours pas lu de Jacques Poulin !

Michel a dit...

Jamais lu, mais je note

Katell a dit...

je l'ai noté suite à mon passage sur un blog (je ne sais plus lequel)...tu ne fais que confirmer tout le bien que je pense de ce livre :-D

Katell a dit...

Côté Mahfouz...je suis toujours au stade du premier volet puisque la médiathèque n'a pas été fichue d'acheter la trilogie complète! Du coup j'ai sollicité un prêt inter bibliothèque pour pouvoir enfin lire les deux tomes suivants!

Lucie a dit...

Jacques Poulin est un auteur magique et La traduction est une histoire d'amour est l'un de ses livres que j'ai le plus aimés. Cette proximité du fleuve, cette façon de raconter les mille petites choses de la vie, c'est un don rare que Poulin possède entièrement!

Meria a dit...

J'ai découvert Jacques Poulin cette année avec Volkswagen Blues, et j'ai beaucoup aimé.
La traduction est une histoire d'amour est dans ma LAL !
Quant à Mahfouz, j'ai lu le premier de la trilogie il y a un certain temps, et j'avais également bien apprécié, mais pas assez pour lire les deux autres :)