mardi 27 novembre 2007

On veut savoir...

Depuis la semaine dernière, le téléphone sonne sans cesse à des heures pas possibles juste pour savoir:

-Désirez-vous être abonné à La Presse?
-Le parti conservateur veut savoir s'il pourrait compter sur votre appui...
-Irez-vous voter dimanche aux élections municipales et est-ce qu'Anne Bourget peut compter sur vous?
-Planifiez-vous de donner à la Fondation de l'Hôpital St-Sacrement?
-Désirez-vous faire un don à la faculté d'administration de l'Université Laval?
-Bell Canada: êtes-vous satisfaits de nos services, je vois que votre service-télé n'est pas fourni par nous, pour quelle raison?


Pas de sondage de 20 minutes sur le dentifrice? Pas de questions cuculs à la maîtresse de maison sur sa consommation de savon pour le linge? Pas de sondage par la poste sur notre utilisation des produits Procter & Gamble? Il faut croire que la semaine n'est pas encore terminée...

6 commentaires:

maijo a dit...

Ah, ils sont détestables!!! Chez nous, ils ont le chic d'appeler quand je suis à table seule avec mes trois bonhommes, et qu'on est pressés pour repartir à l'heure à l'école.
Mais bon, mon beau-frère ayant été stagiaire dans une boîte comme ça, quelquefois j'ai pitié d'eux, car je sais que ce n'est pas drôle de se faire rembarrer à longueur de temps.

Karine a dit...

C'est une épidémie chez moi aussi, ces temps-ci... Samedi matin, à 8h... je dors, moi, normalement (je ne pensais pas que ces trucs étaient au boulot les samedis... ça a l'air que oui!!!)

Mon excuse (très véridique en plus): Vous appelez sur un cellulaire, je n'ai pas de téléphone de maison et ça me coûte une fortune en minutes pour vos sondages... je passe! Toujours polie... mais je ne ferai pas sauter mon compte de cell pour ces sondages incessants!!!

Mrs Pillsbury a dit...

Vive l'afficheur qui permet de déjouer les méchants sondeurs et "marketeurs" !

JULES a dit...

Maijo, Karine, Mre Pills: ils énervent tout le monde tout le temps! Maudit télé-marketing!

Bob August a dit...

Il existe tout pleins de trucs, trucs qui, après quelques mois d'utilisations, va vous permettre de passer une soirée tranquille :
1) ne jamais parler après avoir dit allô. Déposer le combiné gentillement sur la table et vaquer le plus naturellement à vos affaires.
2) couper la parole dès le début de leur boniment et poser des questions comme : vous devez avoir bonne haleine pour faire le métier que vous faites ? Et une bonne dentition aussi (voyez le genre). Le but : les obliger à parler d'eux plutôt que du produit/sondage.
3) leur faire croire que vous êtes sourds (et un peu dingue) et faire répeter continuellement en ayant l'air de comprendre tout de travers.

J'ai appliqué ces trois règles - et quelques autres aussi - et je vous assure que c'est le calme plat depuis des mois ici ;-)

JULES a dit...

Bob: C'est bien une technique d'humoriste ça!! ;) Je vais l'essayer la prochaine fois!