lundi 10 décembre 2007

10 décembre 2003.

C'était l'anniversaire de mon oncle, l'anniversaire d'un ami et depuis cette année-là, c'est aussi le jour du souvenir de ma chère maman qui est en haut. Impossible d'oublier! Quatre ans après, c'est encore trop frais... Cette année, je m'en souviendrai comme étant celle où j'ai encore un rhume qui me cloue au lit et que tu n'es pas là pour me faire ta mixture magique miel-citron-thym... Je m'ennuie de tes mains douces maman...

13 commentaires:

rennette a dit...

J'espère que mes enfants penseront à moi aussi joliment que tu l'écris !
moi qui ai encore ma vieille maman bien vieillissante et qui parfois pense au coup de téléphone qui me préviendra...
pensées sincères vers toi ...

JULES a dit...

Rennette: il ne faut pas penser à ce coup de téléphone, mais vivre pleinement tous les instants! ;)

n-talo a dit...

et pourtant il faut vivre

Bellesahi a dit...

Une pensée pour toi Jules !

Malice a dit...

Soigne toi bien Jules ! et gros bisous :))

maijo a dit...

Mes pensées t'accompagnent ces jours-ci.

http://www.leslecturesdeflorinette.com a dit...

Je pense très fort à toi Jules et t'envoie mes plus tendres pensées. Je t'embrasse !

Carole a dit...

Comme je te comprends, ma mère me manque tellement ces jours-ci à l'approche de Noël.

Sois douce pour toi et prends soin de toi.

JULES a dit...

Merci à tous pour votre support, le rhume attaque mon oreille gauche, je deviens sourde (temporairement), il faudra bien que je porte un tuque à temps plein comme disait ma grand-mère!!

Anne / http://insatiable-lectrice.over-blog.com/ a dit...

Une pensée de tendresse...

Michel a dit...

pensée tendre et chaleureuse
biz

Flo a dit...

Toutes mes pensées vont vers toi chère Julie... J'ai beau avoir encore ma maman, je comprends tout à fait ce que tu évoques, c'est mon éternelle angoisse.
Gros bisous !
(et j'espère que ça se passe bien dans ton nouveau job)

Karyn a dit...

Comme je te comprends de pensée a ta mère a ce point, mon père qui était aussi son frère, me manque tellement ces temps-ci c'est l'enfer, je ne sais pas ce que je donnerais pour revenir dans le temps et le serrer dans mes bras et en profoter pour lui dire combien je l'aime, chose que je n'ai jamais fait alors qu'il était de ce monde. Je sais ce que tu ressens et dis-toi que je suis la avec toi dans cette douleur. Heureusement, nos souvenirs reste gravé a jamais.

Je t'aime comme une soeur, ma meilleur amie, Karyn xxx