mercredi 8 octobre 2008

Oublions la modestie...

Dîner d'adieu ce midi entre mes deux patronnes et moi... Je ne quitte pas le réseau, mais je serai affectée ailleurs dès le 20 octobre prochain tout juste après la fin du remplacement de maternité que j'y effectuais. À partir de ce moment, je serai peut-être encore dans le même édifice, mais pas nécessairement sous la même direction. Je les croiserai peut-être, qui sait. Je ne connaîtrai pas mon sort avant la semaine prochaine, c'est vrai, mais en vieillissant, je suis peut-être plus zen, je n'ai aucune crainte face à mon avenir. En attendant, elles ont cru bon de m'offrir un certificat cadeau d'une librairie (quelle bonne idée!) et une jolie carte! Comme je n'ai jamais écrit de livre ou chanter en public, je ne risque pas d'avoir de jolies critiques publiques pour grossir mon ego (clin d'oeil amical à quelques personnes), alors je m'en paie une toute seule en mettant la fameuse modestie de côté pour une fois. Voici ce qu'on peut lire derrière la carte:

Merci,
Pour ta gentillesse, ton respect et ta bonne humeur continuelle,
Pour tous les efforts démontrés, ta persévérance et la qualité de ton travail,
Nous te remercions très sincèrement et te souhaitons ce qu'il y aura de meilleur pour toi dans notre grand ... (nom du réseau pour lequel je travaille)
Bonne chance!!!
L. et F.
xxx
Puis-je vous dire que les larmes étaient à la limite de leur territoire ce midi, et que je serai éternellement reconnaissante de leur patience et de leurs encouragements constants pendant cette première année au sein de ce réseau. Elle n'a pas été si facile, mais elle est aussi passée vraiment trop vite!!! Je m'attache rapidement, surtout quand les gens sont adorables...

12 commentaires:

Venise a dit...

Oh, oh, il vente de beaux compliments ici. Il en faut des fleurs de temps en temps, ça embaume l'air.

Et puis, les mots sur cette carte ne me surprennent pas.

Et j'appuie ton "oublions la modestie ..." trop de modestie, c'est louche, ça ressemble parfois à de l'orgueil.

n-talo a dit...

ça fait chaud au coeur de lire cela, je me rappelle tes inquiétudes l'an passé, la toute première période où tu semblais perdu mais je ne suis pas d'accord pour "oublier la modestie" je suis sûre que ce n'est que vérité, en tout cas je n'aurais pas su mieux le dire
bises

ani a dit...

à ranger dans le tiroir:
BONS SOUVENIRS...

maijo a dit...

Je pense en tout cas que c'est bien mérité, et donc la modestie n'a pas d'invitation à cette fête.

Karine :) a dit...

Comme Maijo, je suis certaine que c'est pleinement mérité!! Et tu fais très bien d'oublier la modestie!!

Anne a dit...

Ces mots pour parler de toi ne me surprennent pas: c'est exactement ainsi que je t'imagine derrière ton blog.
Bonne chance pour ton nouveau poste!

JULES a dit...

Venise: ce n'était pas un nouveau job facile, alors j'apprécie d'autant plus les fleurs!!

n-Talo: tu as de la mémoire chère amie! Merci pour tes fleurs ici... et chez toi dans ton jardin, sur la table, etc. :)

Ani: je pense que je vais l'encadrer!! ahahahah

Maijo et Karine: que dire d'autre que merci les filles!!! xx

Anne: merci! J'ai très hâte de voir ce que le domaine hospitalier me réserve!!

Danaée a dit...

Je suis certaine que tu es une compagne de travail qu'il fait bon côtoyer! Tu mérites ces bons mots!
Ouste, la modestie! ;)

Bob August a dit...

C'est pas de la modestie, c'est de la reconnaissance. Je trouve ça super beau moi. C'est ça qui nous permet de continuer, la tête haute et le sourire aux lèvres. Bravo ma Jules.

JULES a dit...

Danaée et Bob: encore des raisons pour vous aimer!! Vous êtes philosophes!! :)

Nanne a dit...

Je suis sûre que ces compliments sont amplement mérités, Jules, et à la hauteur de tes qualités humaines. Bonne chance dans ton nouveau service.

Jules a dit...

Nanne: merci, c'est très gentil!