vendredi 9 décembre 2011

Jeannette veut savoir #46

Et oui, je ne suis pas trop occupée au bureau en ce moment (ça se voit, non?) et comme ce blog a souvent dormi pendant des jours et des jours, une dose de vitalité ne lui fera pas de mal!

Alors Jeannette, que veux-tu savoir (encore!)?

Quelle est votre barrière psychologique pour le prix d'un roman?  Je ne parle pas de beaux livres de table à café où je me laisse moi-même un peu plus de corde, mais bien de ces romans qu'on peut lire en quelques jours...

Pour nos amis européens 1$ canadien = 0.73 euro (pour vous donner une idée, le dernier Emmanuel Carrère, Limonov coûte ici 29.95$ plus taxe)

Ma propre barrière tourne autour de 22.95$.  Au delà de cela, je trouve que c'est trop.  Un, parce que j'en achète plusieurs par mois et deux, parce que je les lis rapidement.  Si j'étais une lectrice occasionnelle qui lit 4 livres par année, j'envisagerais peut-être un peu plus les grands formats qui peuvent coûter jusqu'à 40$. En attendant, disons que je suis plutôt Mme.Poche...

Et vous, que dîtes-vous? 
(Allez, améliorez mon vendredi après-midi au bureau!)

16 commentaires:

ClaudeL a dit...

Entre 25$ et 30$ pour un roman auquel je tiens. (Faut bien, mon dernier est à 24,95$!!!)

Jules a dit...

Claudel: ton livre est au programme pour décembre ma chère ClaudeL! :)

Mirianne a dit...

Moi aussi j'ai cette barrière, environ 19.95$

Jules a dit...

Mirianne: ça c'est ma zone confort! :)

Opaline a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Opaline a dit...

Ah! Jules, excuse-moi, je suis malade et à la maison et j'avais fait plein de fautes dans mon premier comm. 19,95$, je suis très confortable avec ce prix. 24,95$, ça peut aller, mais plus cher, j'y pense vraiment à deux fois. Ça, c'est quand j'avais de l'argent pour les livres. Depuis, je cours les bibliothèques, les partenariats, les sous-sols d'églises et les ventes de garage ou je les emprunte à quelqu'un. Mon Dieu, je ne me rappelle même pas la dernière fois où j'ai acheté un livre neuf dans une librairie! Ah oui! L'année dernière, pour la Trilogie berlinoise en format poche! Vive le temps des Fêtes et mon anniversaire pour les certificats et les livres reçus en cadeau. Mais je crois que mes proches sont tannés de toujours m'entendre leur demander la même chose... Es-tu assez alimentée comme cela? ;)

Jules a dit...

Opaline: oui, sauf que je te lis de la maison là! hihihihi Je te souhaite plein de certificats!!!

Virginie a dit...

Moi aussi en haut de 25$ (avec taxes) j'ai de la misère, il faudrait vraiment qu'il soit bon! Bonne fin de semaine Jeannette!

Jessica a dit...

Environ 20 $, mais il a tendance à baisser de plus en plus... Je me tourne davantage vers la bibliothèque maintenant. D'abord par manque d'espace mais aussi parce que, même si je relis parfois, c'est fâchant de payer 30 $ pour un livre lu en 24h (bon, ça c'était mon autre vie... Là j'attends d'avoir du temps d'ouvrir un livre!).

Venise a dit...

Question immensément difficile à répondre je trouve.

Pour un auteur connu que j'attends, dont la valeur est quasiment sûre, je regarde même pas le prix, tout en comptant que pour un roman, il est pas question de dépasser 30 $. Mais quand on y pense bien les 3 tomes de Millenium rasait le 100 $ avec les taxes. Et pas beaucoup de personnes se sont empêchés de les acheter à voir les scores de vente. Du Millenium j'emprunte, ça c'est sûr, parce que je fais une distinction entre les romans québécois et les romans publiés ailleurs. Je suis tellement dans le milieu que je sais l'importance que prend un achat dans une librairie indépendante, pour une maison d'édition et en bout de piste, pour un écrivain. Sur facebook, on entend chaque écrivain parler de chaque vente, une dizaine de livres faisant une différence. En France, c'est tout autre chose.

Dommage que tu ne sois plus au travail, je t'aurais distrait longtemps. Et j'en ai encore à dire !

Les bandes dessinées, ça se lit hyper vite, alors là, j'ai plus de difficulté. Mais les romans, je lis lentement alors, j'en ai pour mon argent. Ou j'en ai pas du tout pour mon argent mais ça, c'est une toute autre histoire !

Malika a dit...

Mon seuil tourne autour des 13euros, car comme toi j'en achète plusieurs par moi. Je les achète d'ailleurs le plus souvent d'occasion sur Gibert Joseph ou Amazon.

Suzan a dit...

Depuis que je me suis aperçue que j'avais encore mille et un livres à lire encore dans ma bibliothèque et aussi dans des cartons pas encore ouverts, je me rends plus souvent en bibliothèque et j'achète un peu moins. Mais mon porte-feuille crie encore et le fera toujours pour plusieurs parutions québécoises.;-) Finalement, mon barème se situe généralement vers les 22 à 25 dollars.

Suzan a dit...

Lire entre 22 et 25 dollars et non «vers»! Mes excuses.

Jules a dit...

À toutes: Hehehe... Si nous étions encore vendredi, j'aurais été bien occupée à vouus lire! :)

Joelle a dit...

Pour les grands formats, je me limite à 30$ et encore, je trouve que ça fait cher ! Du coup, moi aussi, j'ai tendance à préférer le format poche (en plus, ça prend moins de place à la maison ou dans le sac !) mais je n'ai parfois pas la patience d'attendre !

Jules a dit...

Joelle: moi je réserve les nouveautés à la bibliothèque et j'achète en poche ce qui me tente... je fais parfois des exceptions comme la série Millénium qui totalise environ 100$ pour les 3 livres...